Panier
vide

Billets avec tag 'accessoires-pour-telescope'

Montures iOptron : la famille CEM s’agrandit

27.06.2019, Stefan Taube

Les montures iOptron, série CEM, sont déjà très répandues aux États-Unis et elles sont de plus en plus connues en Europe. Les montures particulièrement appréciées sont en particulier le modèle CEM25P, pour l’astrophotographie mobile avec télescopes Newton jusqu’à 6 pouces d’ouverture, et la monture pour observatoires, CEM60.

Avec sa nouvelle CEM40 ou CEM40-EC avec codeur, iOptron propose maintenant une monture dont la capacité de charge, jusqu’à 18 kilogrammes, se situe dans la classe moyenne. Ainsi, la CEM40 convient très bien pour l’astrophotographie avec des télescopes disposant d’une ouverture de 8 pouces (200 millimètres).

iOptron CEM40

La CEM40 est le tout dernier modèle de la série CEM d’iOptron

L’abréviation CEM signifie center-balance equatorial mount (monture équatoriale équilibrée au centre) et désigne ainsi des montures parallactiques qui sont soutenues au centre de gravité. Cette conception assure un très bon rapport entre le poids de la monture et la capacité de charge. Malgré son faible poids, 7 kilogrammes seulement, la CEM40 porte des optiques 2,5 fois plus lourdes. Cette étonnante capacité de charge des montures CEM et de la CEM25P, en particulier, ne cesse de nous être confirmée par nos clients.

La CEM40 est équipée d’un chercheur polaire électronique appelé iPolar. Son utilisation nécessite toutefois un ordinateur portable, ce qui fait que la CEM40 convient en particulier pour les astrophotographes qui, de toute façon, ont déjà besoin d’un ordinateur portable pour leur caméra. L´iPolar et le GPS intégré permettent d’orienter et d’initialiser la commande informatisée GoTo facilement et de façon précise.

Les codeurs intégrés à la variante CEM40-EC assurent une très grande précision du système GoTo et permettent une correction permanente de l’erreur de la vis sans fin d’entraînement, problème que connaissent toutes les montures. Avec la CEM40-EC, la nécessité du guidage en astrophotographie n’existe plus.

La Famille CEM couvre désormais un large éventail de capacités de charge et, en proposant le modèle adapté, elle est à même de répondre à tous les budgets !

Omegon MiniTrack LX2 reçoit le Awards Hot Product 2019

27.12.2018, Anita Maier

Omegon MiniTrack LX2 est une monture photo entièrement mécanique destinée à l’astrophotographie de grand champ. Avec elle, vous réussirez facilement de beaux clichés de la voie lactée. Elle a reçu le prestigieux Awards d’astronomie « Hot Product 2019 », que le magazine Sky & Telescope attribue chaque année à des produits particulièrement innovants.

La Mini Track LX2 (ou le kit avec tête de trépied) convient également aux débutants ou aux photographes naturalistes qui aiment prendre le ciel étoilé. Si vous avez déjà essayé, mais que vous n’étiez pas entièrement satisfait, la Mini Track, va vous faciliter énormément le travail. Pour voir que cela fonctionne réellement, il suffit de consulter les réseaux sociaux où de nombreux photographes heureux partagent leurs images.

Intéressé ? Ici, vous trouverez plus d’informations sur la monture Mini Track. À propos : il est très facile de faire un cadeau astronomique pour Noël avec la Mini Track.

Ci-après, nous vous présentons une sélection de produits de notre assortiment ayant également eu la distinction « Hot Product » :

 

Meade Deep Sky Imager IV

La nouvelle et dernière-née des caméra planétaire et ciel profond de Meade a convaincu les testeurs. Avec son capteur CMOS Panasonic de 16 mégapixels, son refroidissement thermoélectrique, USB 3.0 et ses pixels de 3,8 µm, il s’agit d’une puissante caméra polyvalente destinée aux astronomes qui souhaitent photographier l’ensemble du ciel. La nouvelle Deep Sky Imager IV est disponible en monochrome ou en couleur. Le logiciel SkyCapture ne nécessite pas d’autres programmes et peut gérer tout ce dont vous avez besoin pour la photographie. Le logiciel est adapté à Windows et même à Mac OS X et Linux.

Meade Deep-Sky-Imager DSI IVHubble Optics N 607/2012 UL24 f / 3.3 Premium Ultra-Light DOB

Sky & Telescope surnomme « BIG DOB TO GO » l’immense Dobson serrurier 24″ de Hubble Optics. Pour une bonne raison : parce que ce télescope peut être démonté en plusieurs parties et être transporté dans la plupart des véhicules compacts. Imaginez, que vous transportez un grand télescope d’observatoire dans la montagne ou dans un autre endroit sombre. Des puissantes expériences d’observation sont garanties !

Hubble Optics Dobson Teleskop N 607/2012 UL24 f/3.3 Premium Ultra Light DOB

Celestron Télescope Astrograph S 203/400 RASA 800 OTA

Un appareil photo numérique Schmidt pour les photos grand angle ! L’astrographe Celestron RASA prend les photos 20 fois plus vite qu’un télescope Schmidt Cassegrain. Cela permet des prises de vue impressionnantes d’objets de grande dimension. En seulement 30 secondes, vous enregistrez ce qui prend 10 minutes avec un télescope f/10.

RASA 8iOptron Mount CEM120 GoTo

La plus lourde monture d’iOptron supporte des instruments de grande taille pesant jusqu’à 52 kg et est pilotable à distance via LAN et Wifi. Malgré sa taille, elle se déplace en douceur et en souplesse.

CEM 120 Montierung

Télescope solaire Daystar SS60-DS

Télescope solaire compact avec ouverture de 60 mm pour une observation solaire sécurisée en H-alpha. Daystar intègre un double filtre étalon de la série QUARK dans ce réfracteur, qui a depuis écrit une petite success story en matière d’observation solaire. Tout est réuni dans ce télescope ! Cela vous permet d’observer des protubérances, des filaments ou des éruptions – tout ce qui fait battre plus vite le cœur d’un observateur solaire. Vous pouvez également connecter une caméra au système de mise au point Helikal et enregistrez vos observations.

Daystar Sonnenteleskop SS60-DS

Adaptateur pour smartphone Celestron

Connecter facilement votre smartphone à votre télescope. Le montage s’effectue sans effort grâce à l’adaptateur pour smartphone Celestron, qui peut être ajusté avec précision selon trois axes. Cela permet de positionner la caméra intégrée de votre smartphone à une distance parfaite au-dessus de l’oculaire.

Celetron Smartphone HalterungLunatico Pocket Cloud Watcher

Pocket CloudWatcher observe les nuages ​​pour vous. C’est un avertisseur météo et de nuages ​​qui vous informe quand quelque chose change dans le ciel. L’appareil mobile détecte les nuages, mesure la température, la luminosité, l’humidité relative, le point de rosée et vous avertit immédiatement sur votre smartphone si des nuages ​​commencent à se former. Parfait pour les astrophotographes.

Cloud Watcher

Apparu il y a quelques temps, mais toujours intéressant :

Produit phare en 2017 : Universe2go

Un planétarium AR (en réalité augmentée) qui vous montre le ciel étoilé et l’explique en même temps. Et cela, sans carte des étoiles ou autres brochures. C’est comme une visite au planétarium, mais cela se passe dans des lunettes qui complètent la réalité. Il suffit de télécharger l’application, d’insérer votre smartphone et de diriger l’appareil vers le ciel. Le magazine Sky & Telescope était si enthousiaste qu’il a décerné le prix Hot Product 2017 à Universe2go.

Omegon Hand-Planetarium Universe2go

Planétarium de poche Omegon Universe2go

Les avantages :

  • L’impression que des informations numériques s’incrustent dans le vrai ciel étoilé
  • Apprenez à connaître les 88 constellations et de nombreux objets.
  • Où sont les planètes ? Avec Universe2go, vous trouverez tout.
  • Plus de 3 heures de support audio qui feront de vous un connaisseur du ciel étoilé.
  • De nombreuse autres fonctionnalités …

Dans l’une des prochaines éditions, le magazine Sky & Telescope présentera d’autres produits.

ASIAIR – l’astrophotographie n’a jamais était aussi simple !

17.12.2018, Elias Erdnüß

La marque ZWO est avant tout connue par les amateurs d’astronomie, pour ses astro-caméras CMOS puissantes et conviviale.

L’ unité de commande ASIAIR de ZWO va chambouler la scène de l’astrophotographie ! Il s’agit ici d’un ordinateur compact (Raspberry Pi), qui est monté sur le télescope. L’appareil s’occupe de tout ce qu’on peut attendre d’un système télescopique automatisé du 21ème siècle !

Monture, caméra, roue à filtres et autoguidage sont raccordés au système ASIAIR. Via une application pour Android ou iOS, vous contrôlez tout depuis votre smartphone ou tablette par WLAN. Pour l’autoguidage et pour l’utilisation de caméras refroidies, vous n’avez ainsi plus besoin d’emmener un ordinateur portable. Des fonctions avancées comme « Plate Solving » par un simple bouton sont également couvertes par ce système.

ASIASI communique avec la monture du télescope via une interface universelle (Instrument-Neutral-Distributed-Interface (INDI)) ce qui la rend compatible avec la majorité des montures GoTo disponibles. Le seul hic : l’appareil est uniquement compatible avec les caméras, autoguidage et roue à filtres ZWO.

La même idée pour automatiser l’astrophotographie est suivie par d’autres fabricants comme PrimaLuceLab avec l’EAGLE 2. Ce dernier brille certes par une plus grande puissance et des fonctions plus approfondies, mais le système convivial ASIAIR est nettement moins cher.

LPI-G : Caméras planétaires et de guidage de Meade

27.11.2018, Stefan Taube

 L’abréviation LPI-G signifie Lunar, Planetary Imager & Guider. Ces caméras de Meade sont adaptées pour photographier le soleil, la Lune et les planètes. Même les petits télescopes supportent ces caméras légères, en toute sécurité. Elles sont montées sur le télescope comme un oculaire et connectées à l’ordinateur portable, via USB.

Meade-LPI-G-LifeStyle1

La livraison comprend le logiciel Meade SkyCapture. Son emploi est intuitif et il permet l’utilisation d’autres programmes via l’interface ASCOM. Grâce à la prise ST-4, les caméras peuvent également très bien être utilisées en autoguidage, c’est-à-dire pour contrôler le suivi d’une monture.

La version standard de la série LPI-G dispose d’un capteur de 1,2 mégapixel. La caméra LPI-G Advanced offre une plage dynamique plus large, un capteur de 6,3 MP et une cadence élevée de 59 images par seconde. Pour gérer ce flux de données, elle possède un port USB 3.0.

La version standard bon marché convient très bien aux débutants qui souhaitent acquérir une première expérience. Le modèle Advanced va bien au-delà et permet un usage intensif et dans la durée dans le domaine de la photographie planétaire.

Les deux versions sont disponibles en caméras noir et blanc ou couleur. Les caméras noir et blanc ont l’avantage d’une sensibilité et d’une résolution plus élevées. Cependant, le coût d’une image couleur sera plus élevé : vous aurez besoin de filtres colorés et d’une roue à filtres.

Vous trouverez tous les modèles de la série LPI-G chez nous dans Astroshop.

Nouvel ordinateur puissant d’astrophotographie de la série EAGLE

10.04.2018, Elias Erdnüß

Avec les tous nouveaux modèles EAGLE 2 et EAGLE 2 Pro ainsi que le modèle perfectionné EAGLE CORE, la société italienne PrimaLuceLab transporte l’astrophotographie dans le 21ème siècle.


Nombreux astrophotographes utilisent un ordinateur portable afin de contrôler leur caméra, autoguider et roues à filtres ainsi qu’enregistrer les photos prises. Tous ces appareils doivent être séparément branchés à la batterie et être mis en réseau. Une chose qui prend du temps et entraîne un câblage très encombrant. Lors de l’utilisation de rubans chauffants, vous avez entre outre besoin d’une autre commande qui vient encore aggraver ce câblage chaotique. Les propriétaires d’un petit observatoire n’y voient là aucun inconvénient. Ils peuvent parfaitement agencer les câbles en permanence grâce à des serre-câbles et la commande passe par un PC fixe installé dans l’observatoire.

EAGLE 2 offre désormais ce confort aussi aux astrophotographes sans observatoire ! Les ordinateurs EAGLE 2 sont des ordinateurs performants parfaitement fonctionnels sous Windows 10, sur lesquels vous installez les logiciels de votre choix comme sur n’importe quel PC. Les ports USB permettent de raccorder la caméra, la monture et l’autoguider à l’EAGLE 2. Ce dernier est également doté de sorties à 12V afin d’alimenter la monture, le refroidissement de la caméra et les rubans chauffants en énergie. L’alimentation électrique de tout l’équipement passe ainsi intégralement par l’EAGLE 2 et se laisse ici régler et contrôler. Une batterie compacte avec une seule sortie de 12 V CC suffit parfaitement ! L’EAGLE 2 n’est pas qu’un simple appareil qui prend encore plus de temps et de câblage la nuit pour le mettre en place. Il dispose de nombreuses connexions mécaniques afin de fixer à votre équipement. L’idée est de réaliser d’abord une connexion mécanique optimale ainsi qu’un câblage idéal que vous pourrez ensuite transporter sans risque de trébucher ni de s’emmêler.


Le nec plus ultra n’est autre que le mode Wi-Fi de l’EAGLE 2. Connectez votre smartphone, tablette voire votre Mac, et profitez de la télécommande de l’EAGLE 2, le tout sans fil. Vous voyez alors l’interface habituelle de Windows 10 de l’EAGLE 2 et pouvez l’utiliser comme un PC normal.

La version Pro de l’ordinateur EAGLE 2 est équipée de plus de mémoire vive, d’un processeur plus puissant et d’un disque dur plus large. Il convient ainsi parfaitement pour le traitement d’image complexe ou pour des applications qui dépassent la simple commande d’un télescope et d’une caméra. Son petit frère plus économique est l’EAGLE CORE. Il ne fonctionne pas sous Windows 10, mais avec un logiciel spécial pour commander les appareils photos hybrides ainsi que pour l’autoguidage. L’EAGLE CORE convient donc parfaitement aux astrophotographes avec des appareils photos hybrides qui souhaitent utiliser un autoguider sans devoir emmener un ordinateur portable en plus.

Si vous réfléchissez déjà à l’achat d’un ordinateur portable pour l’astrophotographie, jetez dans tous les cas un œil sur l’EAGLE 2. Une solution installée en permanence, la fin des câbles emmêlés et des problèmes avec l’alimentation électrique ainsi qu’un accès à une commande distante via WiFi sont des arguments décisifs pour ce système !

Jusqu’à fin avril : 10% de réduction sur toutes les caméras ToupTek

01.04.2018, Marcus Schenk

De belles prises de vue personnelles des planètes. Ne serait-ce pas merveilleux ? Les dernières caméras planétaires de ToupTek vous offrent la chance idéale de convertir votre passion pour l’astro en images.

 

Grande promotion de printemps : remise de 10% sur toutes les caméras ToupTek. Mais seulement jusqu’au 30 avril.

Profitez-en, car l’opposition exceptionnelle de Mars 2018 est déjà à la porte.

 

 

ToupTek offre aux astrophotographes une solution tout-en-un : Avec l’achat d’une caméra, vous recevrez le logiciel adéquat. Et en un rien de temps, vous réussirez les photos planétaires dont vous avez toujours rêvé : nettes avec beaucoup de détails. Le développement de nouveaux capteurs et processeurs montrent une nette amélioration.

 

Autres faits marquants :

  • Capteurs CMOS à la pointe de la technologie et extrêmement sensibles
  • Caméras planétaires, guidage et objets du ciel profond
  • Choisissez une résolution entre 2,1 et 6,5 mégapixels
  • Caméras monochromes et couleurs

 

Image de Mars enregistrée par Bernd Gährken. Pour observer Mars en opposition en 2018, préparez-vous maintenant.

Image de Mars enregistrée par Bernd Gährken. Pour observer Mars en opposition en 2018, préparez-vous maintenant.

 

 

Réservez la caméra ToupTek de votre choix au prix.

Saviez-vous qu’à l’aide de deux infographies, vous pouvez rapidement trouver la bonne caméra ?
ToupTek : Quelle caméra me convient le mieux ? Voilà comment le savoir, en un seul coup d’œil.

La nouvelle ATIK Horizon est déjà disponible !

20.03.2018, Elias Erdnüß

La nouvelle astrocaméra très prometteuse Horizon d’Atik est désormais disponible. Disponible en couleurs et monochrome, cette caméra CMOS à refroidissement actif avec le logiciel Infinity Live Stacking inclus, est parfaite pour bien commencer l’astrophotographie. Dans le même temps, cette caméra performante est dotée de toutes les fonctions avancées pour les astronomes amateurs avertis. Si vous envisagez de vous lancer dans ce loisir passionnant qu’est l’astrophotographie, cette caméra vous offre tout ce dont vous avez besoin, et ce bien au-delà du seul niveau débutant.

Elle est dotée du capteur CMOS MN34230 16 mégapixels de Panasonic. Grâce à une diagonale active de 22 mm pour la puce, la surface du capteur est comparable au format APS-C largement répandu des appareils-photos réflex. Ce grand capteur associé à une forte densité de pixels est un avantage décisif par rapport à la caméra Atik Infinity très appréciée et dans le même ordre de prix. La réduction considérable des parasites sur les puces modernes CMOS associée au refroidissement actif, rendent la caméra Horizon idéale pour photographier le ciel noir.

Si vous êtes déjà expérimenté en astrophotographie avec un appareil-photo réflex, la caméra Atik Horizon est parfaite pour passer à une astrocaméra. Le refroidissement actif réduit non seulement nettement les parasites du capteur, il garantit une température du capteur stable. Fini les prises sombres pour calibrer la caméra, vous profitez ainsi complètement du temps d’observation. Le refroidissement permet de toujours régler la même température du capteur, même le jour, et collecter ainsi des heures d’images noires utilisables.

Cependant cette caméra ne convient pas à la prise des planètes par ex. selon le procédé Lucky-Imaging, car elle ne permet de prendre qu’environ une image par seconde. Si vous cherchez une caméra spécialement pour les planètes et grâce à laquelle vous pouvez prendre de nombreuses images par secondes, tournez-vous vers les modèles de ToupTek ou The Imaging Source.

Grâce à ses astrocaméras CCD haut de gamme, la société Atik Cameras Limited a su clairement se positionner sur ce marché au cours de ces dernières années. Avec ce premier pas vers la technologie très évolutive CMOS, elle propose une caméra qui convient à la fois aux débutants et aux pros.

Offre spéciale : oculaires Morpheus de Baader-Planetarium !

13.03.2018, Stefan Taube

L’oculaire de 17,5 millimètres vient désormais compléter la famille Morpheus ! À cette occasion, nous vous proposons toute la série d’oculaires Morpheus de Baader à un prix spécial : vous obtenez chaque oculaire pour 199,95 euros et économisez ainsi 45,- euros !

Optez pour le set complet et économisez 276,- euros !

Morpheus-Okulare

Les oculaires Morpheus sont le complément idéal à vos oculaires grand champ. Les oculaires Morpheus offrent un fantastique champ de 76° pour l’observation tout en étant parfaits pour la photographie grâce à leur focale courte et les nombreuses adaptations possibles.

Par exemple la photographie des planètes grâce à la projection d’oculaire : soyez prêt pour la prochaine saison de Jupiter et l’opposition de Mars en été ! Vous avez besoin d’un oculaire Morpheus et d’un adaptateur M43/T2, afin de visser les accessoires avec le raccord T fileté très répandu dans la photographie. Plus l’écart est important entre l’oculaire et le capteur de la caméra, plus l’échelle de l’image est grande. En utilisant une rallonge avec un raccord T fileté, vous pouvez régler la distance et il vous suffit alors de raccorder la rallonge. Beaucoup de caméras dédiées aux planètes sont déjà dotées d’un adaptateur T2. Mais vous pouvez aussi utiliser la pince ClickLock qui est adaptée à un raccord standard de 1,25 pouces. Les caméras planétaires sont souvent équipées d’une prise de 1,25’’ qui permet de les fixer avec ces accessoires.

Si vous possédez un appareil-photo réflex, vous pouvez aussi utiliser les oculaires Morpheus pour la projection par oculaire. Le grand capteur de cette caméra est parfait pour photographier la lune et la nature au travers d’une longue vue. Pour visser la caméra à l’oculaire ou à la rallonge, vous avez besoin d’une bague T2 avec un raccord baïonnette spécifique à la caméra.

Vous trouverez un fichier PDF avec d’autres conseils pour la photographie avec les oculaires Morpheus sous « Téléchargement ». Et lorsque vous ne photographiez pas avec votre Morpheus, laissez-vous transportez pas l’effet de marche dans l’espace sur 76°, que vous offre votre oculaire !

Notez : notre offre spéciale se termine le 15 mai 2018. Commandez vos oculaires Morpheus dès aujourd’hui !

Imaging Source présente de toutes nouvelles caméras astronomiques : la série Signature.

02.03.2018, Elias Erdnüß

Nous proposons dès aujourd’hui la toute nouvelle série Signature du fabricant de caméras, The Imaging Source. Depuis plus de 20 ans, cette entreprise fabrique des caméras professionnelles dédiées avant tout aux applications industrielles. Leurs produits connaissent cependant un grand succès dans les secteurs médicaux et scientifiques. Ces caméras proposent ainsi des standards qualitatifs haut de gamme.

En 2007, The Imaging Source présentait sa première série de caméras qui s’adressait à l’astronomie. Très rapidement, le fabricant jouit d’une grande notoriété auprès des astronomes et astrophotographes amateurs car ces caméras haut de gamme produites restaient néanmoins abordables.

Au cours de ces dernières années, la marque se fit plus discrète dans le secteur astronomique. Les autres fabricants prirent le dessus et présentèrent chaque année de nouveaux produits. Avec le perfectionnement ultra rapide et continu des technologies numériques, les anciens modèles perdirent en intérêt. The Imaging Source continua cependant de produire des caméras astronomiques : parmi les plus connues, les modèles NexImage et Skyris de la marque Celestron ont été fabriqués dans le cadre d’une coopération entre les deux sociétés.

Finalement The Imaging Source présenta sa propre nouvelle série de caméras dédiée à l’astronomie ! La série Signature se distingue par son excellente solidité, rien d’étonnant quand on sait que le fabricant satisfait une clientèle industrielle très exigeante en matière de qualité. La série est en outre dotée de la technologie de pointe CMOS. Aujourd’hui on ne peut plus affirmer que seuls les capteurs CCD conviennent à l’astronomie. En effet les capteurs CMOS qui se caractérisent par leurs faibles parasites et leur haute sensibilité, remplacent désormais les puces CCD chez les grands fabricants de caméras. La série Signature comporte ainsi les toutes dernières puces CMOS, les Pregius et STARVIS du fabricant Sony.

Les caméras conviennent parfaitement aux prises de planètes. Elles offrent une haute fréquence d’image pour des images haute résolution non comprimées et à faible distorsion. Voilà la condition idéale pour les technologies Lucky Imaging afin de représenter tous les moindres détails qui sont captés par le télescope. Ces caméras ne conviennent cependant pas vraiment pour prendre des galaxies assez sombres ainsi que des nébuleuses. En fonction du modèle, les temps d’exposition maximums ne sont que de quelques secondes.

La large gamme de la série Signature regroupe près de 60 modèles. Chacun peut ainsi trouver la caméra qui lui correspond. Ceci ci, il est un peu difficile de s’y retrouver.

Pour vous aider, retenez ceci :

chaque caméra est proposée en trois versions : DMK, DBK et DFK. Les modèles portant le nom DMK sont des caméras monochromes. Comme elles n’ont pas besoin d’un filtre Bayer (afin d’enregistrer les informations sur les couleurs), elles sont les plus sensibles à la lumière. Les modèles DBK et DFK sont des caméras couleurs. Leur construction est identique excepté le filtre infrarouge, uniquement présent sur les caméras DFK. Comme les capteurs CMOS intégrés sont aussi très sensibles à la lumière infrarouge, vous aurez éventuellement besoin de filtrer cette dernière en fonction de vos besoins. Nombreux astronomes amateurs souhaitent cependant une caméra sensible aux infrarouges. Vous aussi ? Préférez alors les caméras DBK, elles seront parfaites.

Pour les deux modèles, il existe en outre différentes versions en fonction des ports de transmission de données : les caméras 33U offrent un port USB 3.0 afin de les raccorder à un ordinateur, et les caméras 38U. un port USB 3.1. Toutes les caméras sont alimentées en courant par le câble USB. Les caméras 33G sont dotées d’une interface Ethernet Gigabit (GigE). Cette dernière se retrouve avant tout dans les applications professionnelles de traitement d’images. Vous avez besoin pour les caméras GiGE d’une alimentation électrique complémentaire. Le bloc secteur requis ici est fourni à la livraison.

Le nom du modèle indique également la puce CMOS intégrée. Cette dernière est décisive pour la fréquence d’image et la résolution de la caméra.

Le tableau suivant vous aidera à trouver la caméra idéale :

Vous vous intéressez à une nouvelle caméra haut de gamme et ultra moderne spéciale planètes, alors n’hésitez plus et jetez un œil à la série Signature.

Offre spéciale : 20% de réduction sur presque tous les oculaires Omegon

01.03.2018, Marcus Schenk

Vous rêvez encore d’un nouvel oculaire ? Ou savez-vous exactement ce que vous voulez ? Alors profitez de l’opportunité : Procurez-vous un oculaire Omegon à prix avantageux – et économisez 20%.

 

 

Chacun y trouve son compte : vous craquez pour un oculaire planétaire ? Ou plutôt un oculaire au coulant de 2″avec un champ de vision de 70° ou 82° ?

Le choix est immense. La réduction de 20% est applicable à tous les oculaires de la série Cronus, Flatfield, Flatfield ED, LE Planetary, Oberon, Ortho, Plössl, Recticle, Redline, Super Plössl, SWA, UWA, Zoom ainsi que sur tous les jeux d’oculaires Omegon.

Une bonne raison pour agir : Avec un nouvel oculaire de meilleure qualité, vous pouvez profiter de plus de contraste, de plus de détails ou d’un champ de vision élargi.

Il vous manque encore un équipement dans la valise d’accessoires ? Alors réservez votre oculaire préféré et commandez-le aujourd’hui.

L’offre est valable jusqu’au 30/06/2018.

07.12.2019
Monnaie
Service
Conseil
Contact
Universe2Go