Panier
vide

Archive pour 2019

Venons-en à Noël : des coffrets cadeaux dans le domaine du télescope, pour les amis des étoiles

04.12.2019, Marcus Schenk

Oh là là ! Cette année encore, Noël arrive très vite, comme par surprise. Vous cherchez encore un cadeau pour Noël ? Mais vous ne voulez pas que votre recherche de télescopes et d’accessoires vous demande une patience angélique ? En ce temps de l’Avent, ce temps de méditation, la plupart d’entre nous ont peu de temps pour cela. Pour que vous ne vous cassiez pas la tête à chercher un cadeau, nous avons la solution pour vous !

Avec nos coffrets cadeaux dans le domaine du télescope, vous trouverez le cadeau qui convient pour celles et ceux qui vous sont chers. Des oculaires, des filtres et des cartes des étoiles, tout est là pour que les bénéficiaires de vos cadeaux partent à la conquête du ciel. Allez voir un peu ces coffrets que nous vous proposons dans le domaine du télescope !

Infographie : hiver 2019/2020

29.11.2019, Marcus Schenk

L’hiver sera à nouveau froid et glacial, mais c’est la saison qui vous permet d’observer les étoiles de la plus belle façon et tôt dans la soirée. Et quels sont les astronomes amateurs qui ne s’empressent pas de sortir lorsque les Pléiades ou Aldébaran (l’œil du Taureau) appellent ?

Le calendrier céleste, avec des événements marquants pour les trois prochains mois : L’infographie astronomique « Les temps forts dans le ciel de l’hiver 2019/2020 » vous informe des dates et des évènements qu’il ne faut pas manquer.

Nous vous souhaitons tout le plaisir qui soit lors de vos observations !

Décembre

01/12 Alignement planétaire

Au crépuscule, on verra un bel alignement des planètes Jupiter, Vénus et Saturne. La Lune croissante les accompagnera.

11/12 Saturne rencontre Vénus

Ce soir, au crépuscule, les planètes Vénus et Saturne se rencontrent au nord-ouest, juste au-dessus de l’horizon. Notez la différence de luminosité entre les deux planètes qui se croisent à moins de 2 degrés.

11/12 La Lune rencontre Aldébaran

Tôt dans la soirée, nous voyons apparaître Aldébaran, l’œil du Taureau, au-dessus de l’horizon. Aujourd’hui, cependant, on la découvre avec une Lune presque pleine. Une belle soirée pour l’observation des planètes et des étoiles doubles.

13/12 Géminides

Lorsque le ciel se dégagera en soirée, il faudra de préférence regarder vers le sud. Parce que le radiant des étoiles filantes « Géminides » se situera au niveau de la constellation des Gémeaux. Plus précisément : d’un point situé deux degrés au-dessus de l’étoile Pollux. Le meilleur moment, pour l’observation, se situera entre 21 h et 6 h. Avec 120 météores par heure, les Géminides sont parmi les étoiles filantes les plus denses. Cette année, la pleine Lune limitera cependant la vision. Néanmoins, il ne faut pas que vous manquiez l’événement.

23/12 La Lune rencontre Mars

Avis aux lève-tôt : un jour avant Noël, se lever de bonne heure pour observer le ciel vaudra la peine. À l’aube, un délicat croissant de Lune, avec une surface éclairée à 10% seulement, rejoindra Mars, le dieu de la guerre.

23/12 Ursidés

Les Ursidés sont une pluie d’étoiles filantes que vous pouvez observer toute la nuit. C’est parce que leur radiant se situe dans la constellation de la Petite Ourse que ces météores sont appelés Ursidés. Cependant, leur vitesse dans le ciel est beaucoup plus faible que celles des Perséides, soit environ 35 km par seconde.

29/12 La Lune rencontre Vénus

Dès qu’il fait sombre, nous pouvons déjà voir la Lune et Vénus briller au-dessus de l’horizon. Avec un ciel crépusculaire dégagé, ce spectacle est probablement l’un des plus beaux, qui attire même l’attention des personnes ne s’intéressant pas à l’astronomie. Ce soir, la Lune apparaît comme un fin croissant et Vénus brille de tout son éclat.

Janvier

04/01 Quadrantides

Les Quadrantides sont un essaim de météores de la constellation du Bouvier. La nouvelle année commence presque avec un feu d’artifice astronomique, qui nous envoie environ 120 météores par heure. Dans la soirée, le premier quartier de Lune est encore haut dans le ciel : attendez qu’il disparaisse au-dessous de l’horizon et que le ciel devienne sombre, avant de commencer votre observation. Comme nous sommes en hiver et que le Bouvier fait partie des constellations du printemps et de l’été, il ne se lève qu’après minuit et il en va ainsi de même pour le radiant. Ensuite, l’observation peut devenir très intéressante. Veillez à bien vous emmitoufler, car l’observation des météores demande de la patience.

05/01 Baie des Arcs-en-ciel sur la Lune

Un événement fascinant : la baie des Arcs-en-ciel sur la Lune. Comme une anse de lumière, elle rompt la nuit lunaire juste au-delà du terminateur. Nous regardons vers la mer des Pluies dans la région du cratère Sinus Iridum et de la chaîne de montagnes Montes Jura. Le soleil se lève ici à la limite du clair/obscur. Mais tandis que le cratère est encore dans l’obscurité, le soleil baigne les sommets circulaires des Montes Jura. Un anneau doré dans l’obscurité.

18/01 Mars rencontre Antarès

Antarès est une supergéante rouge de la constellation du Scorpion. Elle émet une lumière rouge intense et se situe dans la classe M, tout en bas de la classification spectrale. Si Antarès était à la place du soleil, elle irait au-delà de l’orbite de Mars. Mais aujourd’hui, pour nous, Mars et Antarès ne se rencontrent qu’optiquement dans le ciel. Comparez la teinte rouge des deux corps célestes.

27/01 Vénus rencontre Neptune

Très près et très loin : notre planète voisine, Vénus, rencontre le poste avancé de notre système solaire. À l’œil nu, nous ne pouvons cependant admirer que Vénus. Mais, à un degré au nord à peine, nous rencontrons Neptune, qui apparaît dans le télescope sous la forme d’un petit disque bleu.

28/01 La Lune rencontre Vénus

Un autre régal pour vos yeux : Vénus et l’étroit croissant de Lune, éclairé à 12%. Nous pouvons suivre correctement les deux corps les plus brillants du ciel jusqu’à environ 20 h 00 HEC, heure à laquelle Vénus disparaît souvent dans la brume puis, 40 bonnes minutes plus tard, sous l’horizon.

Février

04/02 Baie des Arcs-en-ciel sur la Lune

Comme le 5 janvier, nous pouvons de nouveau aujourd’hui observer l’anse dorée sur la lune. Il s’agit des sommets éclairés des Montes Jura situés du côté obscur du Terminator.

10/02 La plus grande élongation Est de Mercure

Mercure est rapide et rarement visible. Mais, actuellement, la timide gazelle se montre dans le ciel du soir. Elle se trouve à sa plus grande distance angulaire du soleil et reste juste visible dans le crépuscule avancé. Vous aurez toutefois besoin d’une vue très dégagée sur l’horizon, d’un temps clair, sans brume, et de jumelles, pour découvrir Mercure.

27/02 La Lune rencontre Vénus

La deuxième belle vision du croissant de Lune et de Vénus au crépuscule. Nous pourrons observer la splendeur de la brillante et lumineuse Vénus pendant un assez long moment dans le ciel, car elle ne se couchera que vers 22 heures, sous l’horizon.

Action Cashback (remboursement) de ZEISS : avec ces jumelles, de ZEISS, votre plaisir d’offrir sera deux fois plus grand !

25.11.2019, Betty Lux

Découvrez et vivez la beauté d’une journée d’hiver : avec les jumelles de ZEISS, chaque promenade dans la nature devient un extraordinaire moment. Au cours de la période allant du 25.11.2019 au 19.01.2020 inclus, vous allez recevoir un beau remboursement sur votre compte après votre achat et après vous être valablement enregistré en ligne. Alors, n’attendez pas plus longtemps !

Avec les modèles suivants, votre joie sera deux fois plus grande cette année :

  • Terra ED : aussi bien pour les deux versions de poche en gris/noir que pour les très appréciées Terra ED, en 8×42 et 10×42, 50 euros vous seront remboursés. Et, cette année, il en ira de même pour les Terra ED Compact en 8×32 et en 10×32 !
  • Victory Pocket : les élégantes jumelles compactes font elles aussi partie de l’action, tant dans leur variante 8×25 que dans leur variante 10×25, avec un cashback de 75 euros.
  • Conquest HD : toutes les jumelles Conquest HD de ZEISS participent également à l’action Cashback ! En fonction du modèle que vous choisirez, entre 100 et 150 euros vous seront remboursés.

Action Cashback de ZEISS

Il n’y a pas plus simple :

Les jumelles de ZEISS embellissent chaque moment de l’hiver, d’une façon unique. Un design moderne, de même que des images lumineuses et nettes, font de vos jumelles ce fidèle compagnon qui accompagnera toutes vos sorties. Un achat pour vous personnellement, ou alors un cadeau tout à fait à part à placer sous le sapin de Noël : voilà comment doubler votre plaisir d’offrir !

Nouveaux télescopes Starquest de Sky-Watcher

12.11.2019, Stefan Taube

Les nouveaux télescopes Starquest de Sky-Watcher sont la combinaison de petites optiques et d’une monture équatoriale légère d’un design nouveau. La fourniture comprend également un trépied en aluminium léger avec tablette porte-accessoires : ces télescopes sont très faciles à transporter et ils sont parfaits pour une observation rapide du ciel.

Skywatcher Newton 130/650 Starquest EQ

Starquest EQ Newton 130/650 de Sky-Watcher

La monture Starquest de grande qualité comporte un entrainement à vis sans fin avec une roue creuse de 122 dents sur chaque axe. On assure ainsi une grande stabilité et un suivi manuel précis avec les arbres flexibles faciles à commander. Ainsi, même les débutants peuvent utiliser cette monture très facilement.

Le choix de l’optique adaptée dépend de l’application qui a votre préférence :

  • Le réfracteur AC 102/500 permet d’observer de grandes zones du ciel. Cette lunette vous permettra de voir de grands objets tels que les nébuleuses, les amas d’étoiles ouverts ou les comètes.
  • Le Maksutov MC 102/1300 est particulièrement compact. Malgré ses faibles dimensions, cette optique dispose d’une très grande focale. Elle permet de réaliser de forts grossissements et elle est un véritable spécialiste de la Lune et des planètes. Mais le Maksutov permet également d’observer correctement les nébuleuses planétaires et les étoiles doubles. Ce choix des objets et l’observation par l’arrière font du Maksutov le télescope idéal pour les observations depuis un balcon, dans les villes polluées par les lumières. Un autre avantage de ce télescope est son optique fermée : le miroir ne peut pas s’encrasser.
  • Le télescope Newton 130/650 est le meilleur compromis. Il dispose de la plus grande ouverture et, ainsi, de la plus grande capacité de collecte de lumière possible. Même les nébuleuses peu lumineuses peuvent ainsi être détectées. L’optique de Newton est également d’un prix particulièrement abordable de par sa construction. Le tube relativement long exerce toutefois le plus grand effet de levier sur la monture.

Vous trouverez ici, dans l’Astroshop, d’autres informations et une présentation de tous les modèles.

Livrable dès maintenant : le télescope intelligent STELLINA de Vaonis !

08.11.2019, Elias Erdnüß

Le STELLINA de Vaonis : l’alliance d’une commande innovante, d’un design de grande qualité et d’une haute technologie

Observer le ciel étoilé à travers un télescope est une aventure comparable à aucune autre. Mais nombreuses sont les cibles dont l’observation apporte désenchantement, voire déception : les galaxies et les nébuleuses à faible intensité lumineuse n’apparaissent souvent à l’observateur que sous la forme de vagues taches de lumière sans contours.

La plupart du temps, seule l’astrophotographie permet d’obtenir de magnifiques détails et couleurs. Étant donné que la lumière capturée par le télescope est collectée et additionnée sur de longues périodes, il peut en résulter d’incroyables images de ces objets du ciel profond à faible intensité lumineuse, des images à couper le souffle.

L’astrophotographie est toutefois un loisir qui nécessite un apprentissage assez long. Pour un débutant, de nombreux mois peuvent s’écouler avant qu’il n’obtienne sa première belle image. Mais, même après avoir dépassé le stade des premiers pas en astrophotographie, il faut passer de nombreuses heures à traiter les prises de vues avant de pouvoir reconnaître la nébuleuse ou la galaxie dans toute sa beauté.

Le  télescope intelligent STELLINA entièrement automatique de Vaonis, start-up française, promet d’ajouter aux avantages de l’astrophotographie celui d’une expérience directe de l’observation en live. Tout se passe d’une façon aussi conviviale que possible car le télescope comporte non pas un oculaire mais une caméra intégrée. Ainsi, les images sont collectées et comptabilisées de façon ininterrompue. Et l’on peut, avec un smartphone ou une tablette, observer en direct la façon dont les détails de la cible observée, de plus en plus nombreux, deviennent visibles en l’espace de quelques minutes.

La commande et le fonctionnement du télescope sont révolutionnaires dans leur simplicité. Il suffit d’appuyer sur un bouton pour que le STELLINA s’oriente de façon entièrement automatique à l’appui d’étoiles visibles. Par l’intermédiaire d’un smartphone ou d’une tablette, on sélectionne alors la cible que l’on souhaite observer. Le télescope se rapproche alors du bon endroit du ciel, c’est aussi simple que cela.

M83, la Galaxie du Moulinet austral – Le STELLINA rend nettement visibles détails et couleurs dans les bras spiraux.

Nous aussi, chez Astroshop, étions bien sûr curieux de voir si le STELLINA tenait vraiment ses promesses. Nous avons eu la chance de pouvoir tester ce télescope. Nous n’avions en fait encore jamais vu un télescope GoTo pouvant être commandé d’une façon aussi intuitive et aussi peu compliquée, sans connaissances préalables. Au bout de très peu de temps déjà, les images obtenues révèlent des détails incroyablement plus nombreux que ceux auxquels nous sommes habitués avec un télescope traditionnel. Certes, la qualité des images n’est pas tout à fait la même que celle des astrophotos de professionnels (un processus automatique ne peut pas encore, ici, remplacer l’expert), mais les prises de vues sont visibles presque immédiatement et non plus au bout de longues heures de traitement. Le STELLINA est ainsi le télescope idéal, en particulier pour une observation collective, avec des amis et relations.

Jusqu’à maintenant, ce télescope ne pouvait être obtenu que sur pré-commande. Mais, désormais, le STELLINA de Vaonis est en stock et disponible directement. Un cadeau de Noël haut de gamme idéal !

Transit de Mercure 2019 : ces produits vont faire du Transit un grand moment.

11.10.2019, Marcus Schenk

Quelque chose que nous ne pouvons voir que tous les 3,5 à 13 ans : le Transit de Mercure. Le 11 novembre 2019, cet événement rare va se reproduire. Pendant sa conjonction inférieure, la planète Mercure traversera le disque solaire et nous pourrons l’observer en plein jour. Il ne faut pas que vous manquiez le moment fort en astronomie de l’année ! Observer ? Oui, mais avec quoi ? Les produits ci-après présentés vous permettront de bien vous préparer pour une observation réussie.

Attention : ne regardez jamais le soleil sans un filtre solaire approprié. Pour l’observation, un filtre solaire est toujours indispensable.

Filtre solaire sous forme de feuille

Bien qu’il soit peu coûteux, la feuille de filtre solaire Baader AstroSolar, disponible dans différentes tailles, est très efficace. À partir de ce film, vous réalisez vous-même un filtre d’objectif adapté à votre besoin, que vous fixez ensuite devant l’objectif.

AstroSolar-Sonnenfolie

Le film solaire AstroSolar, au format 210 x 297 mm

Filtre solaire avec monture

Vous ne souhaitez pas réaliser le filtre vous-même ? Alors un filtre déjà monté, est la solution parfaite pour vous. Les filtres Omegon pour petits télescopes ou les filtres ASTF de Baader, qui existent pour de nombreuses tailles de télescopes, sont peu coûteux. Ainsi, vous choisissez tout simplement le diamètre qui convient pour votre télescope et vous fixez le filtre devant l’objectif de votre télescope. Il ne vous reste alors plus qu’à regarder notre Soleil, sans aucun danger, à découvrir les taches solaires et, bien sûr, la planète Mercure.

Conseil : avant de faire votre choix, mesurez le diamètre extérieur du tube. Ceci vous dit alors quel est le filtre qui convient pour votre télescope.

Omegon-Sonnenfilter

Filtre solaire Omegon monté sur le photoscope

Filtre solaire pour jumelles et caméras

Vous pouvez également suivre le Transit de Mercure avec des jumelles. Il suffit alors de mettre en place deux filtres solaires normaux ? Vous obtenez les meilleurs résultats avec les filtres pour jumelles AstroSolar. Ces filtres sont en effet taillés, latéralement, de sorte que même les objectifs proches les uns des autres ne se touchent pas. Un avantage également pour les reflex numériques (DSLR) : le filtre aplati permet de les monter en les faisant affleurer sur un télescope ou une platine.

ASBF-Filter

Filtre ASBF pour jumelles et caméras

Prisme de Herschel

Le professionnel, un Prisme de Herschel, présente plus de contrastes encore pour l’observation du soleil. Combiné avec un filtre ND3.0, il peut être raccordé à une lunette. Votre avantage : vous voyez un Soleil devant un fond noir, la granulation et les taches solaires avec des détails aussi nombreux qu’insoupçonnés.

 Herschelkeil

Un prisme de Herschel offre une belle image du Soleil avec une lunette

Télescope H-alpha

Vous aurez une forte poussée d’adrénaline lorsque vous observez le Soleil dans la plage H-alpha. Dans une plage rouge foncé, très étroite dans la raie de 656 nm, vous voyez un Soleil très actif. Des protubérances s’élèvent, parcourent des millions de kilomètres dans l’espace et changent rapidement. Même si vous ne voyez pratiquement pas de taches solaires sur le Soleil, il y a ici pratiquement toujours quelque chose à voir.

H-alpha-Sonnentelekop

Télescope solaire H-alpha de Coronado

T-shirt à l’occasion du Transit de Mercure

Réservé aux grands amateurs d’astronomie : avec ce T-shirt spécial Transit de Mercure, vous faites montre de tout votre amour « solaire » pour l’astronomie. Ce T-shirt montre le déroulement du Transit, avec tous les détails et tous les moments importants. Lorsque vous porterez ce T-shirt, tout le monde pourra voir quand la planète Mercure passera devant le Soleil ou combien de temps il nous faudra attendre encore pour le prochain transit.

Omegon-T-Shirt-Merkurtransit

T-shirt Transit de Mercure d’Omegon

Adaptateur pour smartphone

Photographier le Soleil, mais le photographier rapidement et facilement : avec un adaptateur pour smartphone, vous prendrez rapidement quelques belles photos du Transit de Mercure. Vous pouvez même le faire parfaitement bien avec de petits télescopes. Il vous suffit de placer l’adaptateur pour smartphone d’Omegon sur votre oculaire et vous pouvez alors, déjà, immortaliser ce grand moment d’astronomie.

Omegon-Easypic-Universal-Smartphone-Adapter

Adaptateur universel pour smartphone Easypic d’Omegon

Backpack 70/400 d’Omegon, avec filtre solaire

Si vous recherchez un petit télescope solaire pour le voyage, le Backpack 70/400 AZ d’Omegon répondra de façon optimale à votre besoin. Le kit télescope contient une lunette de visée, un renvoi coudé, des oculaires et, bien sûr, un filtre solaire adapté. Le côté pratique : vous recevez le tout dans un sac à dos.

Omegon-Teleskop-AC-70-400-Solar-BackPack

Télescope AC-70-400 Solar-BackPack d’Omegon

Le Soleil dans la nuque

Si vous observez le Soleil pendant des heures, vous devez faire quelque chose pour vous protéger contre les brûlures du Soleil. Un chapeau traditionnel ne protège que le cuir chevelu. Mais lorsque l’on observe, penché, à travers un oculaire, la nuque est elle aussi exposée au Soleil. Lunt propose à ces fins la protection qui convient : un chapeau de soleil avec protège-nuque.

Sonnenhut-mit-Nackenschutz

Chapeau de soleil avec protège-nuque

Trouver le Soleil facilement

Parfois, on n’imagine pas du tout combien il peut être difficile, à moins de chercher longtemps, de trouver le Soleil dans le télescope. Avec le viseur solaire 1,25″ de Geoptik, vous trouverez très facilement le soleil. Il vous suffit d’emboîter le viseur solaire dans le porte-oculaire pour, déjà, pouvoir centrer le Soleil par l’intermédiaire des axes de votre monture.
Le viseur solaire Euro EMC offre une autre possibilité de trouver le Soleil. Ce viseur solaire est composé d’un diaphragme à iris et d’un petit écran sur lequel une petite image du Soleil est projetée. Il vous suffit de fixer le viseur sur votre tube, à l’aide du ruban adhésif fourni.

Geoptik Sonnensucher

Viseur solaire Geoptik

Équipé de cette façon, vous serez bien préparé pour aborder le Transit de Mercure.

Nous cherchons un Conseiller de langue française dans le domaine de l’astronomie amateur (h/f/n)

09.10.2019, Anita Maier

Grâce à nos clients, Astro-shop.fr ne cesse de croître et nous sommes à la recherche de nouveaux collaborateurs passionnés par l’astronomie amateur et qui souhaitent faire de leur loisirs un métier !

NOUS SOUHAITONS RENFORCER NOTRE SERVICE CLIENTÈLE DÉDIÉ AUX CLIENTS FRANCOPHONES.

 

C’est pourquoi nous cherchons un :

Conseiller de langue française dans le domaine de l’astronomie amateur (h/f/n)

 

Vous conseillez les clients francophones pour l’achat de leur télescope et des accessoires. L’activité de conseil s’effectue par téléphone, par e-mail et sur place dans nos locaux d’exposition. Vous travaillez au sein d’une équipe de conseillers spécialisés et profitez d’un échange mutuel d’expériences et de connaissances.

 

Vos principales missions :
» Conseil technique des clients en matière de télescopes de tous types et de tous prix, des instruments d ‘initiation
jusqu’aux matériels haut de gamme
» Conseil par téléphone, e-mail et sur place dans nos locaux d’exposition
» Création d’offres individuelles et réalisation de ventes
» Proposition de solutions aux problèmes soulevés par les clients suite à la réception des articles
» Réponse aux questions des clients relatives à leur commande, par exemple la livraison ou le paiement
» Formation et échange d’expérience avec les autres conseillers technique
» Autres missions selon les centres d’intérêts et les capacités

 
Nous demandons :
» Expérience pratique approfondie en astronomie amateur. Une expérience pratique de l’astrophotographie
sera appréciée, ainsi qu’une expérience des instruments d ‘observatoire.
» Français courant, excellent niveau d’expression écrite comme orale
» Très bon niveau en anglais à l’oral comme à l ‘écrit. Un bon niveau en allemand sera un plus.
» Bonnes connaissances en matière d ‘ Internet et d ‘informatique, particulièrement Office
» Idéalement, de l’expérience dans la vente en magasin spécialisé ou/ et dans le domaine de l’astronomie amateur
ou en optique de loisir
» Orientation vers le client et capacité de conviction
» Capacité à travailler en équipe  
 

 

Nous proposons :
» Une culture d’entreprise particulière, au sein d’une équipe dynamique et ouverte
» Un poste aux missions variées, un travail indépendant et à responsabilité
» Rémunération selon profil


Lieu de travail :
» Eguilles, à proximité d ‘Aix-en-Provence

Si vous privilégiez le télétravail partiel, faites-nous en part.

 

Comment postuler :
Par email, avec CV, adressé à: jobs@nimax.de

Offre spéciale : binoculaire Vixen BT-81S-A – Système complet !

09.10.2019, Stefan Taube

Les jumelles sont des instruments souvent sous-estimés pour l’astronomie. À cet égard, le spectacle qu’offre le ciel nocturne étoilé, à travers de grandes jumelles, est une aventure unique !

La vision binoculaire apporte un soutien à la vision naturelle avec les deux yeux. On peut alors observer d’une façon particulièrement détendue et obtenir un effet 3D. Avec un télescope, ceci n’est possible qu’en y rajoutant une tête binoculaire.

Vixen BT 81S

Jumelles Vixen BT-81S-A – Ensemble binoculaire

Par rapport aux télescopes, les jumelles ont un champ visuel plus grand, pour un faible grossissement. C’est pourquoi elles conviennent tout particulièrement pour observer les myriades d’étoiles, les amas d’étoiles ouverts, les nébuleuses obscures et les comètes.

Avec la série BT, le fabricant japonais Vixen propose depuis de nombreuses années déjà, un assortiment intéressant de grandes jumelles astronomiques. Nous vous proposons actuellement un système complet à un prix spécial, comprenant : les jumelles BT-81S-A, avec trépied, monture et oculaires au prix de 1 699,00 euros. Par rapport au prix conseillé par le fabricant, vous économisez 200,00 euros !

Les jumelles BT-81S-A sont un doublet achromatique traité au fluorure de magnésium. L’optique à correction chromatique, avec un rapport d’ouverture très lumineux de f/6, permet, en liaison avec la monture à fourche spéciale, de parcourir visuellement et avec passion de grandes étendues du ciel nocturne !

Avec une ouverture de 81 millimètres, les BT-81S-A font plutôt partie des « petites grandes jumelles ». Avec un poids de quatre kilogrammes et une longueur de 480 millimètres, elles sont en revanche encore faciles à transporter.

Pour plus d’informations et les possibilités de commande, veuillez consulter le site Astroshop.

Astrographes RASA de Celestron : des télescopes pour l’astrophotographie

23.09.2019, Stefan Taube

Les télescopes de la série RASA ont été développés spécifiquement et exclusivement pour l’astrophotographie. Ils disposent d’un rapport d’ouverture très rapide, f/2, et ils prennent ainsi des photos vingt fois plus vite que ne le fait une optique de type Schmidt-Cassegrain d’un rapport f/10 ! Ceci supprime le contrôle du suivi et moins d’exigences sont généralement imposées à la monture !

Le modèle RASA 1100, avec son ouverture de 279 millimètres, est sur le marché depuis longtemps déjà, et Celestron propose désormais également, avec le RASA 800, une variante plus petite, avec un miroir de 203 millimètres de diamètre.

Celestron Astrograph S 203/400 RASA 800

Astrographe S 203/400 RASA 800 de Celestron

Avec le RASA 800, ce système optique est également abordable pour les petits budgets, d’autant qu’une monture plus petite peut également être utilisée. La photo ci-dessus présente le RASA 800 avec la monture AVX. Cet astrographe a été optimisé pour les astro-caméras d’une diagonale de 22 millimètres. Si l’on souhaite photographier avec un DSLR (reflex numérique), il faut utiliser le RASA 1100, plus grand.

RASA est l’acronyme du développeur : Rowe-Ackermann-Schmidt-Astrograph. Cet acronyme désigne en fait l’optique de type Schmidt-Cassegrain faisant partie des fabrications régulières de Celestron, c’est-à-dire un miroir principal sphérique avec une lame de correction inventée par Bernhard Schmidt (lame de Schmidt). Plutôt que de diriger le faisceau lumineux vers le foyer Cassegrain à l’extrémité du télescope avec le miroir secondaire, on l’oriente vers le capteur de la caméra dans le foyer primaire. À cet égard, une optique de correction composée de quatre lentilles réalisées dans des verres d’une très grande qualité, assure un éclairage optimal.

Die RASA-Optik von Celestron

L’optique RASA de Celestron

Comme le nom Astrographe l’indique, les télescopes RASA sont conçus exclusivement pour la photographie. Il n’est donc pas possible d’utiliser un oculaire. Mais si, dans votre hobby, l’astronomie, l’astrophotographie l’emporte, vous ne verrez pas là un inconvénient mais vous saurez rapidement apprécier les avantages des optiques RASA !

Infographique : Astrohighlights d’automne 2019

03.09.2019, Marcus Schenk

Au cours des trois prochains mois, de septembre à novembre, il y aura de nouveau quelques belles observations que nous ne devrons pas laisser passer. Un événement particulier se profile à l’horizon : le très rare transit de mercure devant le soleil. Mais il y aura également d’autres petits événements qui pourront être observés.

Le nouvel Infographique Astronomique « Astrohighlights d’automne 2019 » vous propose une vue d’ensemble graphique rapide. Il vous permet de vous tenir au courant et de savoir ce qui se passe dans le ciel.

Dans la suite de ce texte, vous trouverez quelques détails concernant les différents événements.

Septembre :

01/09 Alpha-Aurigides

Les alpha-Aurigides sont une pluie de météores rapides se déplaçant à une vitesse de 65 km/s dont l’origine remonte à la comète C/1911 Kiess. À  leur maximum, le 1er septembre, environ six météores à l’heure seront visibles. Le radiant, c’est-à-dire le lieu d’où les météores semblent venir, se situe dans la constellation du Cocher, au-dessous de l’étoile Capella.

06/09 La Lune rencontre Jupiter

À une distance d’à peine 5°, la Lune se rapprochera de Jupiter au cours de cette nuit. Dès le crépuscule, nous verrons la Lune et Jupiter sous la forme d’objets lumineux très proches l’un de l’autre.

08/09 La Lune rencontre Saturne

Si l’on pouvait la voir à proximité de Jupiter, il y a deux jours, la Lune rendra aujourd’hui visite à l’anneau planétaire Saturne. Ces deux corps célestes se rapprocheront à une distance de 1,5°.

09/09 Baie des arcs-en-ciel sur la Lune

Ce soir, nous pourrons voir la Baie des arcs-en-ciel sur la Lune. Il s’agit là d’un événement tout à fait rare, que l’on ne peut voir que lors d’une phase de lune de 83 %. Nous découvrirons alors notamment, juste au-delà du terminateur, du côté sombre, un demi-cercle fermé fait d’une lumière « dorée ». La raison en est la suivante : nous voyons la Mare Imbrium (mer des Pluies) et le cratère Sinus Iridum, qui est entouré par le massif du Jura (Montes Jura). Tandis que le cratère se trouve encore dans l’ombre, le soleil se lève déjà aux sommets du massif et nous voyons la célèbre anse.

10/09 Neptune en opposition

Neptune est l’une des géantes gazeuses extérieures de notre système solaire.  À une distance de 4,5 milliards de kilomètres, elle fait le tour du soleil en 165 ans. Sa lumière met 4 heures et 10 minutes pour atteindre la Terre. Pendant son opposition, elle se voit particulièrement bien dans le Verseau. À 1 heure, elle atteint son point le plus haut, à 36° environ au-dessus de l’horizon.

20/09 La Lune rencontre Aldébaran

Dans la nuit du 20/09, la Lune décroissante et éclairée à 72 % rencontrera Aldébaran, l’étoile principale du Taureau. Aldébaran est une géante rouge, une étoile qui a atteint la dernière phase de sa vie. Elle est 150 fois plus brillante que le soleil et elle a une taille telle qu’elle engloberait Mercure si on la mettait à la place du soleil.

Octobre

03/10 La Lune rencontre Jupiter

Ce soir, un spectacle particulièrement joli nous attend : la Lune rejoindra la lumineuse Jupiter. L’expressive constellation vaut le coup d’une observation, en particulier au premier crépuscule du soir.

05/10 La Lune rencontre Saturne

En début de soirée, en Sagittaire et directement au-dessus de l’horizon, vous verrez aujourd’hui une conjonction de Saturne et de la Lune.

09/10 Draconides d’octobre

Provenant de la constellation du Dragon, des étoiles filantes sembleront tomber autour du 9 octobre : nous verrons la pluie de météores des Draconides. Lorsqu’ils traversent le ciel, c’est un fascinant spectacle, même pour les novices en astronomie. Le radiant se situe à proximité de l’étoile Draconis. Le Dragon fait partie d’une constellation circumpolaire, ce qui fait que le radiant se situe à hauteur optimalement visible le soir.

12/10 Amphitrite en opposition

Dans la mythologie grecque, Amphitrite est une déesse de la mer et elle est l’épouse de Poséidon. Dans le ciel, Amphitrite est toutefois un astéroïde de la ceinture principale d’astéroïdes, qui se trouve maintenant en opposition. 211 millions de kilomètres le séparent désormais de la terre. Il se tient actuellement dans les Poissons, au-dessous de la constellation d’Andromède.

17/10 La Lune rencontre les Hyades

Les Hyades, qui ont 600 millions d’années, sont un amas d’étoiles ouvert formant, avec ses étoiles très lumineuses, une structure caractéristique en V. La Lune rendra visite à cet amas cette nuit. Par ailleurs : l’étoile Aldébaran ne fait pas partie des Hyades.

20/10 Mercure à sa plus grande élongation est

Mercure se trouve à un angle d’élongation maximum de 24° mais, dans le ciel du soir, nous ne la voyons pas.

21/10

Les Orionides sont une petite pluie d’étoiles filantes, avec environ 20 météores par heure. Le radiant se situe dans la constellation Orion, près de l’étoile Bételgeuse. Vous pourrez observer les étoiles filantes pendant tout le mois, mais le maximum se situera entre le 20 et le 21 octobre.

23/10 La Lune rencontre Regulus

Le 23, l’étroit croissant se trouvera à environ 10 degrés de distance de Regulus, l’étoile principale du Lion.

28/10 Uranus en opposition

L’occasion revient aujourd’hui de jeter un regard sur la lointaine Uranus : on pourra la voir toute la nuit, pendant son opposition. Avec une luminosité de 5,6 mag, vous pourrez déjà l’apercevoir dans vos jumelles, mais vous ne pourrez l’identifier en tant que planète que dans votre télescope. Vous la trouverez dans la constellation du Bélier : pour votre recherche, tracez une ligne entre l’étoile lumineuse β Ari (Beta Arietis) et l’étoile faible ξ1 Cet dans la Baleine, de 4,3 mag seulement. Au début du dernier tiers de la distance par rapport à ξ1 Cet, vous trouverez la planète.

31/10 La Lune rencontre Jupiter

Ce soir, nous verrons un croissant étroit et éclairé à 15% seulement, directement à côté de Jupiter.

Novembre

02/11 La Lune rencontre Saturne et Jupiter

Ce soir, nous verrons une jolie constellation de la Lune, de Saturne et de Jupiter à l’horizon sud-ouest.

06/11 Taurides

Les Taurides sont une pluie de météores en deux parties, dont 10 météores à l’heure seulement sont à escompter. Ce qui est beaucoup plus intéressant ici, c’est que quelques boules de feu lumineuses pourront surgir.

11/11 Transit de mercure

Ceci ne se produit que tous les 13 ans : Mercure traversera le disque solaire et nous pourrons suivre ce transit en direct dans notre télescope. Début du transit 13:35 HEC, 2e contact 13:37 HEC, milieu 16:19 HEC, 3e contact 19:02 HEC, fin 19:04 HEC. Nous ne pourrons malheureusement observer que la moitié du transit, le soleil disparaissant plus tôt sous l’horizon. Attention ! Pour observer le transit, placez dans tous les cas un filtre solaire approprié devant l’objectif ! N’observez jamais sans ce filtre ! Une observation sans filtre solaire spécial est dangereuse et aurait pour conséquence de graves lésions de la rétine. Demandez-nous conseil.

14/11 Astéroïde Vesta en opposition

L’astéroïde Vesta fait partie de la ceinture principale d’astéroïdes et il est l’un des premiers corps de ce type ayant été découverts. Avec un diamètre de 516 kilomètres, Vesta fait, après Pallas, partie des plus grands astéroïdes. Le 14/11, Vesta atteindra une luminosité de 6,5 mag : vous pourrez ainsi le trouver et l’observer avec n’importe quel télescope. Il se trouve actuellement dans la constellation de la Baleine. Vous pourrez le trouver d’une façon relativement facile en prolongeant une ligne de ο Tau (dans le Taureau) d’environ 2 degrés dans le sens ouest. Il est judicieux d’utiliser une carte du ciel.

17/11 Léonides

Le 17/11, les Léonides atteindront leur maximum.  À côté des Perséides, les Léonides font partie des essaims d’étoiles filantes les plus célèbres. Il y a eu des années où ces météores tombaient comme des gouttes de pluie du ciel. Cela se produit en général tous les 33 ans, lorsque la Terre entre en collision avec le nuage des Léonides.

Dans les années normales, la chute maximale ne dépasse pas 20 météores par heure. Le taux de chute sera un peu inférieur cette année, il est estimé à 15 météores par heure.

24/11 Jupiter rencontre Vénus et La Lune rencontre Mars

Dans les derniers jours de novembre, il y aura en même temps deux constellations entre la Lune et Mars et Jupiter et Vénus.

Tôt le matin du 24 novembre, nous verrons un très fin croissant de Lune, la planète Mars et, un peu plus bas, la planète Mercure. Puis, le soir suivant, tout au début du crépuscule, c’est un joli spectacle de Jupiter et de Vénus qui s’offrira à nous.

28/11 Plus grande élongation ouest de Mercure

Mercure atteindra la meilleure visibilité matinale de toute l’année à partir du 28 novembre, à sa plus grande élongation ouest, et il aura alors une distance angulaire, par rapport au soleil, de 20 degrés. Dans le télescope, Mercure apparaîtra alors à demi-éclairé.

07.12.2019
Monnaie
Service
Conseil
Contact
Universe2Go