Panier
vide

Archive pour la catégorie 'Evénements'

Participation de l’équipe Astro-shop aux Rencontres du Ciel et de l’Espace 2018

05.11.2018, Sandra Eguay

En ce long week-end de Toussaint, notre équipe francophone a accueilli des visiteurs curieux d’astronomie sur le stand N°35 aux Rencontres du Ciel et de l’Espace à la Cité des sciences et de l’industrie de la Villette.
Cette édition est une réussite, les toutes premières estimations plaçant la barre du nombre de visiteurs à 5500 en trois jours ! De nombreuses conférences de qualité étaient au programme. Hubert Reeves n’a par contre pas pu assurer la sienne pour des raisons de santé.

Nous y présentions entre autres les nouveautés suivantes :

– monture Meade LX 65

Coronado SolarMax III – dans la variante 90 mm à simple filtration et BF15

monture équatoriale allemande GoTo Meade LX85 avec un tube ACF 203 mm

La monture de voyage mécanique Mini Track LX2 y a également rencontré un franc succès. Cette petite monture se place sur une table équatoriale ou une tête, et avec l’ajout d’une rotule, à vous les photographies de paysages nocturne sans l’ennui de devoir surveiller si la batterie alimentant la monture est encore chargée.

L’intérêt des visiteurs a été également piqué au vif par la monture iOptron CEM 60 et son design très particulier.

Elle est en effet moins grosse qu’une EQ-6 mais peut emporter au moins autant de charge qu’elle. Nous l’avions associée sur le stand à ce Ritchey-Chrétien de 300 mm de diamètre à structure carbone/métal et pesant 24 kg.

Promis, nous ferons en sorte d’ajouter photos et/ou vidéos à ce post pour que vous puissiez vous faire votre propre idée !

7e Fête de l’astronomie de Varages (26-27 août 2017) (Un commentaire)

28.08.2017, Sandra Eguay

Tout juste revenue de la fête de l’astronomie dans la commune varoise de Varages, voici un article au sujet des temps forts de cet événement. Cette commune se situe dans le nord du Var.  Le haut Var est une zone préservée et couverte de forêts de chênes verts, lieu propice aux observations nocturnes de qualité.

Cette fête est organisée par l’association Astro Provence dure tout le week-end et s’articule autour des temps forts suivants :
– observations solaires l’après-midi (samedi et dimanche)
– conférences en parallèle des observations solaires (samedi et dimanche)
– observations nocturnes sur le stade du village de Varages (samedi soir) et au domaine de la Blaque, gîte tenu par Caroline et Jean-Luc Plouvier (dimanche soir)

Le programme détaillé de l’édition 2017 est disponible ici. Le haut niveau des intervenants a permis de proposer des conférences de qualité. Astronomes amateurs et professionnels ont de leur côté proposé des observations au public avec différents instruments (Dobson artisanal de 450 mm de diamètre, lunette solaires et prismes de Herschel…)

Un grand merci à toute l’équipe ayant organisé cette fête 2017 !

Quelques images de cet événement :

 

Observations solaires sur la place de la Libération le samedi

Observations solaires sur la place de la Libération le samedi

 

Vue des stands sur la place de la Libération durant les observations solaires du samedi

Vue des stands sur la place de la Libération durant les observations solaires du samedi

 

Le spécialiste de l'optique Guillaume Blanchard en train d'examiner une lunette de 1860 au domaine de la Blaque le dimanche

Le spécialiste de l’optique Guillaume Blanchard en train d’examiner une lunette de 1860 au domaine de la Blaque le dimanche

 

L'objectif de la vénérable lunette de 1860

L’objectif de la vénérable lunette de 1860

 

L'atelier de lancement de fusées à poudre et à eau animé par l'équipe du centre d'astronomie de Saint-Michel l'Observatoire (http://www.centre-astro.com/)

L’atelier de lancement de fusées à poudre et à eau animé par l’équipe du centre d’astronomie de Saint-Michel l’Observatoire (http://www.centre-astro.com/)

 

La conférence de Jean-Luc Dauvergne (journaliste scientifique pour le magazine Ciel et Espace)

La conférence de Jean-Luc Dauvergne (journaliste scientifique pour le magazine Ciel et Espace)

Eclipse du soleil 2017 USA : ce que tout le monde devrait savoir sur l’éclipse du soleil

18.07.2017, Betty Lux

Quelque chose d’énorme passe devant le Soleil et le recouvre. Les rayons du Soleil disparaissent, les ombres se modifient, ça se rafraîchit, les étoiles brillent au milieu de la journée, le vent se lève et la faune est étrangement silencieuse.

Nos ancêtres avaient peur. Les Chinois pensaient qu’un dragon géant avait avalé le Soleil. A force de vacarme et tambours, ils ont pu convaincre le dragon de recracher le Soleil. Oui, cela pouvait être effrayant si nous ne savions pas ce qui se passait : c’était bien sûr, une éclipse du Soleil.

Les fans d’éclipses le savent depuis longtemps : le 21 Août, 2017 une éclipse totale du Soleil sera à nouveau visible aux États-Unis. C’est une expérience unique ! Et certaines personnes en sont accros.

Dans cet article, vous trouverez d’importantes données pour l’observation et l’origine d’une éclipse du Soleil.

Solar eclipse Slider EN

Les données en bref : L’éclipse solaire de 2017 aux États-Unis

L’éclipse totale du Soleil s’étend du Pacifique à travers l’Amérique du Nord jusque dans l’Atlantique ouest. Ce sont les zones habitées des États-Unis qui sont intéressantes ici car l’éclipse ne se produit pas dans les déserts ou les mers inaccessibles, mais dans les zones urbaines. L’éclipse traversera 14 états du continent américain, sur un étroit couloir de 115 kilomètres de large. Cette expérience sera vécue par des millions de personnes en direct, quand le Soleil sera totalement éclipsé pendent 2 minutes et 40 secondes.

Une éclipse partielle est visible au nord et au sud de la zone de totalité, sur l’ensemble des États-Unis. Au nord, elle s’étend vers les régions du Canada et au sud vers les régions du Mexique et de l’Amérique du Sud.

Anecdote : Les Américains ont déjà un nom pour leur éclipse : ils l’appellent « The Great American Eclipse ».

© NASA’s Scientific Visualization Studio

© NASA’s Scientific Visualization Studio

Qu’est-ce qu’une éclipse totale du soleil?

Une étonnante coïncidence : Le Soleil est environ 400 fois plus grand que la Lune, mais il est aussi 400 fois plus éloigné que la Lune. Cela signifie que le Soleil et la Lune ont le même diamètre apparent dans le ciel, vu depuis la Terre. Une chance pour nous, les terriens. Car une éclipse totale n’est seulement possible que si la Lune arrive à couvrir entièrement le Soleil. Si la Lune était plus petite ou plus éloignée de la Terre, nous ne pourrions jamais profiter d’une éclipse totale du Soleil. Ce serait une éclipse annulaire, mais ceci est un autre sujet.

Si la nouvelle Lune se glisse devant le Soleil et le recouvre, il se produit quelque part sur Terre une étroite zone d’ombre qui obscurcit cette région. Cette zone connaît une éclipse totale du Soleil ! En dehors de cette région, l’éclipse n’est que partielle. Il n’y a alors pas d’obscurcissement et la Lune ne recouvre que partiellement le Soleil.

Sonnenfinsternis-Schema

Chaque mois nous avons une nouvelle Lune, mais pas tous les mois une éclipse. Pourquoi cela ? Parce que l’orbite de la Lune est inclinée de 5°par rapport à l’écliptique. La plupart des nouvelles Lune se déplacent au-dessus ou au-dessous du Soleil. Il n’y a pas de recouvrement.

Mais il y a les nœuds lunaires. Ce sont les points où l’orbite lunaire traverse l’écliptique. Si par hasard la nouvelle Lune et le Soleil sont proches des deux intersections, la Lune ne croise plus le Soleil, mais le recouvre. Le Soleil devient noir et la couronne brille majestueusement. Maintenant, une ombre très longue, ronde, mais pointue tombe sur le sol. Elle peut atteindre un maximum de 273 km de large. L’ensemble, soit la couverture complète du Soleil, dure au maximum 7,5 minutes. Le plus souvent, on ne dispose pas de telles durées idéales. Dans le cas des États-Unis, l’ombre aura seulement 115 km de large et la phase totale dure 2 minutes 40 secondes.

Comment se déroule l’éclipse à travers les Etats-Unis?

Le parcours de l’éclipse passe au milieu des États-Unis. Plus précisément à travers 14 états : Oregon, Montana, Idaho, Wyoming, Nebraska, Iowa, Kansas, Missouri, Illinois, Kentucky, Tennessee, Géorgie, Caroline du Nord et Caroline du Sud. Le début est marqué par l’état de l’Oregon. Les premiers verront la phase totale à 10h16 PDT. PDT pour Pacific Daylight Time soit un décalage de + 9 heures par rapport à l’heure d’été CET. Pour ceux qui restent à la maison : aux Etats Unis, l’éclipse du 21/08 commencera à 19h16 CET.  Le premier contact, c’est à dire quand le Soleil se fera « croquer » par la Lune, aura lieu plus tôt, vers 09h06 PDT.

A Salem, capitale de l’Oregon l’obscurité durera au maximum 1minute et 58 secondes. De là, elle ira vers l’Idaho et le Wyoming, état d’origine d’un de nos employés. A Casper, deuxième plus grande ville, l’éclipse commencera à 11h43 et durera 2 minutes et 27 secondes. Là-bas, le temps est généralement clair en août. Plus on se déplace vers l’Est aux États-Unis, plus le risque de nuages ​​est grand. Le sommet de l’éclipse totale sera atteint avec 2 minutes et 40 secondes dans le Kentucky. À 14h42 EDT (Eastern Daylight Time) l’ombre atteint la Caroline du Sud. Après cela, l’ombre projetée traversera l’Atlantique en direction de l’Afrique et de l’Europe.

SE2017-08-21T

De l’ouest vers l’est en 1 heure et demie

L’ombre portée se déplace avec une vitesse maximale de 4 260 kilomètres par heure sur le continent américain. C’est à peu près deux fois plus vite qu’un avion de chasse d’aujourd’hui. En totalité, l’ombre couvre une distance de plus de 4000 kilomètres ou 2500 miles aux Etats-Unis. L’ombre n’aura besoin que d’une 1 heure et demie pour parcourir tout le continent. Dans sa totalité, entre le premier et le dernier contact, l’éclipse durera environ trois heures.

Observation solaire uniquement avec une protection pour les yeux!

Peut-être avez-vous déjà prévu de vous rendre aux États-Unis et tenté de trouver une place sur la trajectoire de l’éclipse. Il paraît que jusqu’à 7,4 millions de personnes sont attendues le 21 août pour voir l’éclipse. Très important : les yeux doivent être protégés. Ne regardez jamais directement le Soleil sans protection. Les lunettes d’éclipse solaire sont une obligation pour protéger suffisamment vos yeux. Une sécurité approuvée est prioritaire ! Si vous envisagez d’aller voir l’éclipse aux Etats-Unis, nous vous recommandons les lunettes d’éclipse Omegon certifiées. Veuillez utiliser ces lunettes pour vos yeux uniquement, nullement pour un instrument optique.

Pour un instrument optique, un filtre solaire dédié est obligatoire. Un large choix de filtres pour votre instrument, est disponible ici.

Si vous ne pouvez pas suivre cet événement unique sur place, il y aura aussi une transmission en direct de la NASA.

Liens intéressants sur le sujet :

Page éclipse de la NASA

Site de la NASA avec des cartes détaillées de chaque état

Site Web de Fred Espenak

Avez-vous pensé à tout ? De nombreuses idées de produits pour l’éclipse solaire

18.07.2017, Betty Lux

Le grand moment approche : le 21 août 2017, des millions de personnes aux États-Unis seront témoins d’une éclipse totale du Soleil. L’événement approche à grands pas. Avez-vous tout préparé pour la « Great American Eclipse » ? Ou vous manque-t-il des éléments importants ? Vous trouverez ci-après quelques idées de produits utiles.

1. Le plus important : des lunettes de protection spéciales pour éclipse solaire

Vivez l’expérience de l’éclipse en direct : c’est possible avec les lunettes Omegon SunSafe Sofi. Les lunettes Omegon pour éclipse solaire offrent une vue sécurisée et sans danger du Soleil.

Omegon-SunSafe-Sofi-Brille-zur-Sonnenfinsternis

Omegon SunSafe Sofi

  • Image naturelle orange du Soleil
  • Idéal pour l’observation de grandes taches solaires et les éclipses
  • Visualisation du Soleil entièrement sécurisée : film SunSafe conforme aux directives ISO
  • Convient à chaque visage
  • Transmission 1/100000 -ème
  • Densité optique : au moins 5 ND

Prix : Par lunettes = 2,90 €. Plus économique en pack de 5 = 9,90 €. Vers les lunettes pour éclipse Omegon.

Alternativement, Baader propose ses lunettes AstroSolar® Silver/Gold, pour l’observation de l’éclipse solaire. Elles offrent une vue du Soleil garantie 100% sans danger. L’image du Soleil apparaît en bleu/blanc.

Baader-Sonnenfinsternis-Sofi-Beobachtungsbrille-Solar-Viewer-AstroSolarr-Silver-Gold

Solar Viewer AstroSolar

Prix : par lunettes =3,50 €. Plus économique en pack de 10 = 29,00 €. Vers les lunettes pour éclipse Baader.

Attention : Ces lunettes sont uniquement destinées à l’observation visuelle. Ne pas combiner ces lunettes avec un instrument optique.

2.Filtre solaire pour télescopes

Feuille de filtre solaire sans monture

Le film Astrosolarest le filtre solaire classique pour l’observation du Soleil. Il s’adresse aux astronomes amateurs qui veulent construire leurs propres montures. Ses avantages : Il est particulièrement économique et disponible en différentes tailles. La plupart des amateurs prennent le petit modèle en 20×29 cm, mais il est également disponible en 50×100 cm.

Pour l’astrophotographie il existe un film photo spécial avec une densité optique de 3,8,qui permet des temps d’exposition courts. En clair : ce filtre laisse passer 0,016% de la lumière solaire. C’est suffisant pour la photographie, mais c’est trop pour l’œil nu. Pour l’observation visuelle, il faudrait dans ce cas un filtre ND 2.0 pour post-filtration ou utiliser directement le film visuel. Lien vers le film photo.

Baader-Sonnenfilterfolie-AstroSolarr-OD-5-0-A4-20x29cm

Film photo

Attention : Placer ce film toujours devant l’objectif de votre optique, jamais derrière. Prix : 20×29 cm =25,00 €, 50×100 cm =75,00 €. Vers la feuille de filtre solaire Baader Astro solaire.

 

Filtres montés pour télescopes

Le fabricant Baader fournit une solution élégante pour télescopes : les filtre solaires ASTF. Ces filtres sont adaptés pour les télescopes de 70 mm à 290 mm de diamètre. Trois pitons fixent le filtre à l’intérieur ou à l’extérieur du tube. Ci-dessous, un tableau récapitulatif, pour trouver le filtre qui correspond à votre télescope. Ou, utilisez le lien « Outil pour trouver votre filtre« .

Anwendungsbeispiel

Filtre solaires ASTF

Filtre solaire Baader AstroSolar ASTF pour télescope 80 mm Article N° : 46632
Filtre solaire Baader AstroSolar ASTF pour télescope 100 mm Article N° : 46633
Filtre solaire Baader AstroSolar ASTF pour télescope 120 mm Article N° : 46634
Filtre solaire Baader AstroSolar ASTF pour télescope 140 mm Article N° : 46635
Filtre solaire Baader AstroSolar ASTF pour télescope 160 mm Article N° : 46636
Filtre solaire Baader AstroSolar ASTF pour télescope 180 mm Article N° : 46637
Filtre solaire Baader AstroSolar ASTF pour télescope 200 mm Article N° : 46638
Filtre solaire Baader AstroSolar ASTF pour télescope 240 mm Article N° : 46639
Filtre solaire Baader AstroSolar ASTF pour télescope 280 mm Article N° : 46640

Filtres pour jumelles

Observer une éclipse avec des jumelles est fantastique. Les petites jumelles trouvent facilement leur place dans les bagages d’avion. Ces filtres spéciaux pour jumelles ont un bord plat. Ils ne peuvent donc pas se gêner l’un l’autre, et vos jumelles restent pleinement fonctionnelles. Disponibles pour une plage d’ouverture de 40 mm à 110 mm.

Anwendungsbeispiel2

à l’objectif de votre appareil photo

Un autre avantage : ces filtres conviennent aussi parfaitement à l’objectif de votre appareil photo.

Filtre solaire Baader AstroSolar ASBF pour jumelles 50 mm Article N° : 46641
Filtre solaire Baader AstroSolar ASBF pour jumelles 60 mm Article N° : 46642
Filtre solaire Baader AstroSolar ASBF pour jumelles 70 mm Article N° : 46665
Filtre solaire Baader AstroSolar ASBF pour jumelles 80 mm Article N° : 46667
Filtre solaire Baader AstroSolar ASBF pour jumelles 100 mm Article N° : 46668

3.Prismes solaires: le meilleur choix?

Il n’y a pas que les filtres solaires qui peuvent être utilisés pour l’observation d’une éclipse, il existe aussi des prismes solaires. Mais sont-ils une alternative aux filtres ? Oui certainement si l’on recherche une observation solaire détaillée. Cependant, l’utilisation d’un prisme de Herschel est réservée uniquement aux réfracteurs avec une ouverture de 150 mm (et non aux réflecteurs).

Par rapport à un filtre positionné sur l’objectif, un prisme de Herschel fournit une image claire et très contrastée du Soleil. Les experts ne jurent que par lui pour observer le Soleil. Avec un prisme de Herschel vous voyez les moindres détails de la surface solaire, que ce soit la granulation ou les structures autour d’une tache solaire.

 

APM-Sonnenprisma-Herschelkeil-1-25-

Prisme de Herschel

Conseil : Pour observer avec un prisme de Herschel, un filtre ND3.0 et un filtre polarisant variable sont nécessaires.

Prisme de Herschel APM 1,25″ Article N° : 18916
Filtre Baader OD ND 3,0 1,25“ Article N° : 10885
Filtre polarisant variable Omegon 1,25″ Article N° : 7399
Baader Cool-Ceramic Safety Herschelprisma V visuell, 2″ Article N° : 16816

4. Le soleil en lumière H-alpha

Les images d’une éclipse solaire en H-alpha sont rares et demandent une grande attention. Les enregistrements de la phase partielle avec les protubérances, les taches et les facules ont un attrait particulier. Les filtres solaires Quark de Daystar transforment votre lunette en un véritable télescope solaire qui vous montre le Soleil à la lumière H-alpha. C’est la bonne occasion de passer du rêve à la réalité.

DayStar-Sonnenfilter-Combo-QUARK-H-Alpha-Protuberanzen

DayStar QUARK H Alpha

Filtre solaire DayStar QUARK H-alpha, protubérances article N° : 44774
Filtre solaire DayStar combo QUARK H-alpha, chromosphère article N° : 48679

Aufgenommen mit dem Omegon ED80 Apo und einem Daystar Quark, Foto: Carlos Malagón

Pris avec la lunette apo Omegon ED80 et Quark Daystar, Photo : Carlos Malagón

5.Petits télescopes et montures pour le voyage

Nous savons que toute personne voyageant en avion doit se limiter en bagages. L’avantage d’une éclipse c’est que vous n’avez pas besoin d’un grand instrument ! Une petite lunette apochromatique et une monture compacte suffisent.

iOptron-Montierung-SkyTracker-Pro

iOptron SkyTracker Pro

Différentes montures de voyages sont disponibles : de la mini monture mécanique AZ à la puissante monture Cube avec le système GOTO :

Monture iOptron Skytracker Pro article N° : 51870
Monture Skywatcher Star Advenaurer Set article N° : 45119
Monture Skywatcher AZ-Baby article N° : 49753
Trépied à rotule Omegon OM20 Pro article N° : 33149
Trépied carbone Omegon Pro article N° : 33146

6.Des livres sur le soleil

Même si vous ne vous rendez pas à l’éclipse, mais que vous êtes passionné par l’observation solaire, nous vous recommandons la lecture de ce livre : Le soleil – une introduction pour les astronomes. amateurs.

PS : Pour être sûr d’obtenir à temps vos produits pour l’éclipse solaire passez commande aujourd’hui. Ainsi, votre voyage pour l’éclipse deviendra une expérience que vous n’oublierez jamais.

Nuits Coupoles Ouvertes 2017 sur le plateau de Calern

07.07.2017, Sandra Eguay

Samedi dernier (1er juillet) se déroulait la Nuit des Coupoles Ouvertes 2017 sur le plateau de Calern. Ce site exceptionnel héberge bon nombre d’instruments d’exception.
L’on y trouve par exemple le laser servant à effectuer des mesures précises de la distance Terre-Lune grâce à des tirs sur les réflecteurs posés par quelques unes des missions Apollo entre autres.
Des amateurs de tous horizons se sont rendus à l’évènement pour offrir la possibilité à des néophytes d’observer dans des instruments d’amateurs en marge des visites d’instruments professionnels. L’édition de 2017 a remporté un franc succès. En fin de nuit, les toutes premières estimations faisaient état d’un nombre de visiteurs entre 8000 et 10000 ! L’édition 2015 avait déjà attiré plus de 3000 visiteurs sur ce site exceptionnel.
Ma collègue Florie et moi étions de la partie avec les équipements suivants :

https://www.astroshop.de/fr/fr/fr/telescope-solaire-lunt-solar-systems-lunt-st-60-500-ls60t-ha-b1200-c-pt-ota/p,16215
https://www.astroshop.de/fr/fr/fr/telescope-schmidt-cassegrain-celestron-sc-235-2350-nexstar-evolution-925/p,44974
https://www.astroshop.de/fr/fr/fr/alt-azimut-sans-goto/monture-omegon-push-/p,48277
https://www.astroshop.de/fr/fr/fr/telescope-skywatcher-n-200-1000-explorer-bd-ota/p,15566
https://www.astroshop.de/fr/fr/fr/jumelles-vixen-sg-2-1×42/p,45200
https://www.astroshop.de/fr/fr/fr/jumelles-omegon-2-1×42/p,50354

L’évènement commençant à partir de 16 heures, nous avons pu faire découvrir aux visiteurs le Soleil en H-Alpha avec la Lunt 60 CPT BF 1200. Pour l’édition suivante, l’on prévoira un instrument H-Alpha et un instrument en lumière blanche, au vu du franc succès rencontré par ce type d’observation. Les visiteurs ont aussi pu admirer la Lune au premier quartier et de jour avec le C925. Durant la nuit, nous avons pu montrer différents objets aux visiteurs – Jupiter et Saturne entre autres, mais aussi M 103, M82, M17…
Nous avons également pu tester les jumelles ultra-grand angle 2,1 x par 42 mm Omegon et Vixen. Parmi les testeurs, autant ont apprécié les Omegon que les Vixen à l’usage.

Quelques images pour vous faire « visiter » virtuellement cet endroit hors-norme :

Panoramique plateau de Caussols - Site de Calern par Sandra Eguay

StarStaX_DSC_0184-DSC_0221_lighten_2-1

Informations complémentaires :
– Page de la manifestation sur le site de l’Observatoire de la Côte d’Azur (OCA) : https://www.oca.eu/fr/mega-manif/443-nuit-coupoles-ouvertes-2017
– Compte-rendu d’une visite précédente faite par J.P. Martin de la SAF : http://www.planetastronomy.com/special/2011-special/12jul11/calern.htm
– Projet LLR (Lunar Laser Ranging) de mesure de la distance Terre-Lune (en anglais) : https://en.wikipedia.org/wiki/Lunar_Laser_Ranging_experiment

Post de blog RTV 2016

09.05.2016, Sandra Eguay

Du jeudi 5 mai au dimanche 8 mai 2016 a eu lieu la troisième édition des rencontres techniques de Valbonne (RTV.) Ces rencontres d’astronomie consistent en des ateliers techniques offrant la possibilité à de petits groupes d’astronomes amateurs de se perfectionner dans un domaine particulier. Les ateliers de cette année étaient la radioastronomie, l’imagerie solaire, planétaire et du ciel profond, ainsi que les time-lapses et paysages nocturnes. En parallèle se déroulaient des stages 1re, 2e et 3e étoile tels que définis par l’AFA. J’ai pour ma part pu participer à l’atelier time-lapses animé par l’excellent Olivier Garde. Cet atelier avait pour objectif de permettre aux participants de comprendre et pratiquer la prise de vues de paysages nocturnes, de filés d’étoiles (y compris circumpolaire autour du pôle Nord céleste), de time-lapses (séries de poses qui « contractent » le temps et permettent d’obtenir un film de quelques secondes à partir d’au moins une heure de poses cumulées), de motion time-lapses (même chose que précédemment mais en plus avec un travelling) ainsi que d’autres techniques. La monture Star Adventurer en set complet se prête très bien à cet exercice. Il suffit d’orienter son axe d’ascension droite à la verticale, d’y placer le reflex, et de sélectionner une vitesse supérieure à la vitesse sidérale pour que le mouvement soit bien perceptible entre les poses. Le site de l’événement ici.

Une image réalisée par mes soins avec le Canon 350D défiltré prêté par Patrick Pelletier.

Une image réalisée par mes soins avec le Canon 350D défiltré prêté par Patrick Pelletier.

Merci à Pierre Cruzalèbes pour l’organisation et à tous les encadrants pour leur investissement.

En raison de l’actualité, je souhaitais aussi rendre hommage à André Brahic, décédé ce dimanche 15 mai 2016. C’est avec une grande tristesse que j’ai appris la disparition de ce pédagogue hors de pair. Son enthousiasme a marqué de nombreux amateurs. Merci pour tout…

26.05.2019
Nous proposons l'expedition mondiale
Monnaie
Service
Conseil
Contact
Universe2Go