Panier
vide

Billets avec tag 'the-imaging-source'

Imaging Source présente de toutes nouvelles caméras astronomiques : la série Signature.

02.03.2018, Elias Erdnüß

Nous proposons dès aujourd’hui la toute nouvelle série Signature du fabricant de caméras, The Imaging Source. Depuis plus de 20 ans, cette entreprise fabrique des caméras professionnelles dédiées avant tout aux applications industrielles. Leurs produits connaissent cependant un grand succès dans les secteurs médicaux et scientifiques. Ces caméras proposent ainsi des standards qualitatifs haut de gamme.

En 2007, The Imaging Source présentait sa première série de caméras qui s’adressait à l’astronomie. Très rapidement, le fabricant jouit d’une grande notoriété auprès des astronomes et astrophotographes amateurs car ces caméras haut de gamme produites restaient néanmoins abordables.

Au cours de ces dernières années, la marque se fit plus discrète dans le secteur astronomique. Les autres fabricants prirent le dessus et présentèrent chaque année de nouveaux produits. Avec le perfectionnement ultra rapide et continu des technologies numériques, les anciens modèles perdirent en intérêt. The Imaging Source continua cependant de produire des caméras astronomiques : parmi les plus connues, les modèles NexImage et Skyris de la marque Celestron ont été fabriqués dans le cadre d’une coopération entre les deux sociétés.

Finalement The Imaging Source présenta sa propre nouvelle série de caméras dédiée à l’astronomie ! La série Signature se distingue par son excellente solidité, rien d’étonnant quand on sait que le fabricant satisfait une clientèle industrielle très exigeante en matière de qualité. La série est en outre dotée de la technologie de pointe CMOS. Aujourd’hui on ne peut plus affirmer que seuls les capteurs CCD conviennent à l’astronomie. En effet les capteurs CMOS qui se caractérisent par leurs faibles parasites et leur haute sensibilité, remplacent désormais les puces CCD chez les grands fabricants de caméras. La série Signature comporte ainsi les toutes dernières puces CMOS, les Pregius et STARVIS du fabricant Sony.

Les caméras conviennent parfaitement aux prises de planètes. Elles offrent une haute fréquence d’image pour des images haute résolution non comprimées et à faible distorsion. Voilà la condition idéale pour les technologies Lucky Imaging afin de représenter tous les moindres détails qui sont captés par le télescope. Ces caméras ne conviennent cependant pas vraiment pour prendre des galaxies assez sombres ainsi que des nébuleuses. En fonction du modèle, les temps d’exposition maximums ne sont que de quelques secondes.

La large gamme de la série Signature regroupe près de 60 modèles. Chacun peut ainsi trouver la caméra qui lui correspond. Ceci ci, il est un peu difficile de s’y retrouver.

Pour vous aider, retenez ceci :

chaque caméra est proposée en trois versions : DMK, DBK et DFK. Les modèles portant le nom DMK sont des caméras monochromes. Comme elles n’ont pas besoin d’un filtre Bayer (afin d’enregistrer les informations sur les couleurs), elles sont les plus sensibles à la lumière. Les modèles DBK et DFK sont des caméras couleurs. Leur construction est identique excepté le filtre infrarouge, uniquement présent sur les caméras DFK. Comme les capteurs CMOS intégrés sont aussi très sensibles à la lumière infrarouge, vous aurez éventuellement besoin de filtrer cette dernière en fonction de vos besoins. Nombreux astronomes amateurs souhaitent cependant une caméra sensible aux infrarouges. Vous aussi ? Préférez alors les caméras DBK, elles seront parfaites.

Pour les deux modèles, il existe en outre différentes versions en fonction des ports de transmission de données : les caméras 33U offrent un port USB 3.0 afin de les raccorder à un ordinateur, et les caméras 38U. un port USB 3.1. Toutes les caméras sont alimentées en courant par le câble USB. Les caméras 33G sont dotées d’une interface Ethernet Gigabit (GigE). Cette dernière se retrouve avant tout dans les applications professionnelles de traitement d’images. Vous avez besoin pour les caméras GiGE d’une alimentation électrique complémentaire. Le bloc secteur requis ici est fourni à la livraison.

Le nom du modèle indique également la puce CMOS intégrée. Cette dernière est décisive pour la fréquence d’image et la résolution de la caméra.

Le tableau suivant vous aidera à trouver la caméra idéale :

Vous vous intéressez à une nouvelle caméra haut de gamme et ultra moderne spéciale planètes, alors n’hésitez plus et jetez un œil à la série Signature.

06.12.2019
Monnaie
Service
Conseil
Contact
Universe2Go