Panier
vide

Billets avec tag 'rasa'

NBX – le nouveau filtre anti-pollution bi-bande de IDAS

13.10.2020, Jan Ströher

Avec le filtre nébulaire NBX de la marque japonaise IDAS, un nouveau filtre bi-bande de très grande qualité fait désormais son entrée sur le marché. Il s’avère particulièrement efficace pour les photographies de nébuleuses réalisées avec des optiques rapides, telles que le Celestron RASA. Comme pour les autres filtres nébulaires de IDAS (Astro Hutech), le nouveau NBX se démarque par sa qualité et ses finitions absolument irréprochables.

Le traitement interférentiel et anti-reflet IGAD (Ion-Gun Assist Deposition) utilisée spécialement pour les filtres astronomiques par le fabricant japonais Astro Hutech avait été développé à l’origine pour la communication optique, qui exige une excellente résistance sur le long terme (> 25 ans) en présence de conditions de terrain difficiles.

Filtre nébulaire IDAS NBX 48 mm

Le résultat : des filtres dotés de revêtements résistants et une stabilité spectrale sur le long terme – notamment en présence de températures et d’humidité extrêmes. Cette stabilité joue un rôle majeur dans les bandes passantes à front raide comme H alpha, les filtres LPS et autres filtres à bande passante étroite. Les filtres dotés d’un revêtement IGAD suppriment presque intégralement les décalages de bande passante de +/- 3 ou 4 nm typiques sur les filtres standard.

Le NBX est un filtre bi-bande, spécialement conçu pour les raies OIII et H alpha. Les courbes de transmission du NBX dans les zones H alpha et OIII sont particulièrement bien mises en évidence sur les graphiques suivants :

Courbes de transmission dans H alpha

Courbes de transmission dans OIII

 

On peut constater que le NBX de IDAS déploie sa pleine efficacité lorsqu‘il est utilisé avec des systèmes optiques et des astrographes très rapides, tels qu‘un Celestron RASA, des réflecteurs Newton particulièrement lumineux de rapports d‘ouverture entre f/2 et f/4, ainsi que des instruments spéciaux, tels que l‘Officina Stellare Riccardi-Honders 200/600.

La nébuleuse « Pac-Man » NGC 281 dans la constellation de Cassiopée

Le contraste des nébuleuses d’émission, qui se composent principalement de combinaisons d’oxygène (OIII) ou d’hydrogène (H alpha) est ainsi largement augmenté. En outre, il n’est pas nécessaire de prévoir des temps d’exposition plus longs, notamment grâce à l’utilisation des optiques astrophotographiques à très forte intensité lumineuse mentionnées ci-dessus, mais également grâce à l’effet de contraste spécial du filtre NBX. Le filtre est idéal pour les caméras CMOS monochromes et tous les types de capteurs couleur one-shot. Un filtre IR bloquant est donc superflu. Le NBX est également parfocal avec d’autres filtres anti-pollution IDAS LPS.

Astrographes RASA de Celestron : des télescopes pour l’astrophotographie

23.09.2019, Stefan Taube

Les télescopes de la série RASA ont été développés spécifiquement et exclusivement pour l’astrophotographie. Ils disposent d’un rapport d’ouverture très rapide, f/2, et ils prennent ainsi des photos vingt fois plus vite que ne le fait une optique de type Schmidt-Cassegrain d’un rapport f/10 ! Ceci supprime le contrôle du suivi et moins d’exigences sont généralement imposées à la monture !

Le modèle RASA 1100, avec son ouverture de 279 millimètres, est sur le marché depuis longtemps déjà, et Celestron propose désormais également, avec le RASA 800, une variante plus petite, avec un miroir de 203 millimètres de diamètre.

Celestron Astrograph S 203/400 RASA 800

Astrographe S 203/400 RASA 800 de Celestron

Avec le RASA 800, ce système optique est également abordable pour les petits budgets, d’autant qu’une monture plus petite peut également être utilisée. La photo ci-dessus présente le RASA 800 avec la monture AVX. Cet astrographe a été optimisé pour les astro-caméras d’une diagonale de 22 millimètres. Si l’on souhaite photographier avec un DSLR (reflex numérique), il faut utiliser le RASA 1100, plus grand.

RASA est l’acronyme du développeur : Rowe-Ackermann-Schmidt-Astrograph. Cet acronyme désigne en fait l’optique de type Schmidt-Cassegrain faisant partie des fabrications régulières de Celestron, c’est-à-dire un miroir principal sphérique avec une lame de correction inventée par Bernhard Schmidt (lame de Schmidt). Plutôt que de diriger le faisceau lumineux vers le foyer Cassegrain à l’extrémité du télescope avec le miroir secondaire, on l’oriente vers le capteur de la caméra dans le foyer primaire. À cet égard, une optique de correction composée de quatre lentilles réalisées dans des verres d’une très grande qualité, assure un éclairage optimal.

Die RASA-Optik von Celestron

L’optique RASA de Celestron

Comme le nom Astrographe l’indique, les télescopes RASA sont conçus exclusivement pour la photographie. Il n’est donc pas possible d’utiliser un oculaire. Mais si, dans votre hobby, l’astronomie, l’astrophotographie l’emporte, vous ne verrez pas là un inconvénient mais vous saurez rapidement apprécier les avantages des optiques RASA !

Nous proposons l'expedition mondiale
Monnaie
Service
Conseil
Contact
Universe2Go