Panier
vide

Billets avec tag 'accessoires-pour-telescope jumelles'

De bonnes conditions pour observer Vénus

31.01.2020, Jan Ströher

Vénus, notre « planète sœur », va évoluer en un objet d’observation de qualité au cours des prochaines semaines. Certes, la planète Vénus est de toute façon un objet lumineux facile à repérer dans le ciel du matin et celui du soir, mais elle se trouve la plupart du temps très près de l’horizon, avec une agitation de l’air atmosphérique en conséquence et des périodes d’observation plutôt courtes. Les choses vont s’améliorer à partir de fin janvier environ, au moment où l’on pourra voir Vénus plus lumineuse en permanence, et plus longtemps dans le ciel du soir. La planète pourra alors être repérée sans problème à l’œil nu, immédiatement après le coucher du soleil, et être observée pendant quatre petites heures.

De bonnes jumelles comme, par exemple, les Nightstar d’Omegon, conviennent déjà bien pour observer cette planète. Les télescopes d’une ouverture à partir de 90 mm environ permettent déjà d’identifier Vénus sous la forme d’un petit disque. De la même façon que la Lune, cette planète nous montre alors différentes phases mais l’atmosphère très dense fait que les détails de sa surface restent masqués. Les structures nuageuses peuvent alors être très bien identifiées avec des télescopes d’une ouverture à partir de 130 mm. Pour intensifier le contraste, nous vous conseillons d’utiliser à ces fins un filtre approprié (violet, bleu foncé ou bleu).

Crédit photo : EXAME/JAXA/Divulgação, Brésil

Vénus est la deuxième planète la plus proche de notre système solaire et elle a à peu près la taille de la terre. Son atmosphère est composée de dioxyde de carbone, d’azote, de dioxyde de soufre et de différents gaz rares. De par sa composition, en liaison avec sa proximité du soleil, notre planète voisine est un univers hostile à la vie et mystérieux. Dans sa rotation autour du soleil, Vénus tourne dans le sens rétrograde, c’est-à-dire exactement dans le sens inverse à celui de notre terre. Sur Vénus, le soleil se lève par conséquent à l’ouest et il se couche à l’est. Cette planète est l’objet le plus lumineux, après notre Lune mais, de la même façon que Mercure, elle n’est visible que dans le ciel du matin ou celui du soir, d’où son nom « d’étoile du matin » ou « d’étoile du soir ».

À partir de mi-janvier, Vénus dominera notre ciel du soir immédiatement après le coucher du soleil à l’horizon sud-ouest. D’ici fin mars, sa position passera de 25° environ à 46° et elle atteindra d’ici fin avril une luminosité de – 4,7 mag. Au cours de cette période, elle évoluera à l’horizon ouest et traversera les constellations du Verseau (Aquarius), des Poissons (Pisces) et du Bélier (Aries). En avril, elle atteindra alors le Taureau (Taurus) et on pourra même la retrouver dans l’environnement des Pléiades (M45) début avril.

La meilleure façon pour vous de suivre Vénus de janvier à mai est d’utiliser également une carte des étoiles.

Crédit photo : Planétarium de Bochum

Nous vous souhaitons tout le plaisir et tout le succès qui soient dans votre observation de Vénus en 2020 !

19.01.2021
Nous proposons l'expedition mondiale
Monnaie
Service
Conseil
Contact
Universe2Go