Plus de 7500 articles disponibles en stock
🎄 Retour possible jusqu'au 31.01.2023
Votre partenaire pour l'astronomie
Magazine > Astuces pratiques > Trucs et astuces > Ajustement des viseurs polaires
Astuces pratiques

Ajustement des viseurs polaires

L’astrophotographie nécessite des montures bien alignées. Obtenir un alignement polaire parfait en 11 étapes.

Polsucher Montierung Weiss

Si l’on projette d’observer visuellement, mais également de photographier avec sa monture, un alignement polaire précis est indispensable. À cet égard, il ne suffit pas d’aligner l’axe d’ascension droite de la monture sur l’étoile polaire, car celle-ci ne représente qu’approximativement et d’une façon imprécise le prolongement de l’axe de la terre vers le nord. Il faut aligner la monture exactement sur le pôle nord céleste.

Avant de commencer l’alignement, il faut ajuster le viseur polaire.

Avant de commencer l’alignement, il faut ajuster le viseur polaire.

1. Retirer les capuchons avant et arrière du viseur polaire et équilibrer le télescope.

2. Desserrer l’axe de déclinaison et faire tourner le télescope autour de l’axe jusqu’à ce qu’il soit horizontal. On voit alors un trou qui permet au viseur polaire d’avoir une vue dégagée sur le ciel. Resserrer alors le blocage.

3. Régler la déclinaison à 0° environ et pointer un objet terrestre, par exemple un arbre ou un clocher. Si l’objet n’apparaît pas net, faire la mise au point sur le viseur polaire, jusqu’à ce qu’il soit net. Amener alors l’objet exactement au centre du réticule.

4. Desserrer maintenant l’axe d’ascension droite et le faire tourner sur 180° de l’autre côté.

L’objet doit maintenant se trouver de nouveau dans le champ de vision et au centre du réticule du viseur polaire. Si tel est le cas, cela signifie que le viseur polaire est déjà bien ajusté. Dans la négative, il faut procéder à un ajustement.

5. Ajuster maintenant le viseur polaire par les trois petites vis, jusqu’à ce que l’objet vienne au centre du réticule. Tourner alors de nouveau l’axe d’ascension droite sur 180° et vérifier si l’objet se trouve encore dans au centre du réticule. Refaire ce processus jusqu’à ce que l’objet soit au centre du réticule pour les deux positions de l'axe.

Le viseur polaire est ajusté.

Une méthode simple : l’alignement polaire

Avec la monture EQ-6, on ne travaille pas obligatoirement avec des échelles compliquées, mais on s’oriente sur un tracé des constellations prévu dans le viseur polaire. On peut ensuite déterminer l’endroit où le pôle céleste se trouve par rapport à la position des constellations.

1. De la façon précédemment décrite, positionner l’axe de déclinaison horizontalement, de sorte que le trou devienne visible. Resserrer alors le blocage.

2. Lorsque le viseur polaire a été ajusté, refaire le réglage de la latitude géographique du site d’observation au niveau de la déclinaison.

3. Aligner la monture vers le nord, en faisant référence à l’étoile polaire. Le cas échéant, faire la mise au point du viseur polaire. L’étoile polaire doit maintenant se trouver dans le champ de vision du viseur polaire.

4. Faire alors attention à la position du Grand Chariot et de Cassiopée dans le ciel. Maintenant, regarder également dans le viseur polaire et faire attention aux deux constellations qui y sont tracées.

5. Étant donné qu’il n’y a pas d’échelles, desserrer l’axe d’ascension droite et le faire tourner jusqu’à ce que le tracé des constellations du viseur polaire coïncide avec la position momentanée réelle des constellations dans le ciel. Rebloquer ensuite l’axe.

6. Les positions concordent mais l’étoile polaire ne se trouvera vraisemblablement pas encore, dans le petit cercle tracé sur le viseur polaire, exactement là où elle doit se trouver. On effectue ce réglage avec le dispositif de réglage de la déclinaison et de l’azimut. La déclinaison se règle très facilement avec les deux contre-vis. Pour l’azimut (c’est-à-dire la latitude), il faut toutefois commencer par desserrer la vis à broche qui maintient la monture par-dessous. Ce n’est qu’alors que l’on peut régler l’azimut.

Si l’étoile polaire se trouve alors dans le petit cercle, l’alignement polaire est terminé.