Plus de 7500 articles disponibles en stock
Garantie Meilleur Prix
Votre partenaire pour l'astronomie
Connaissances

Trépied

Le marché propose des trépieds pour toutes les applications. Il est important de choisir le produit adapté à votre application.

Stativ Teleskop Weiss Schraeg Unten Natur

Avez-vous déjà observé avec un télescope en vous demandant pourquoi l’image vacillait et tremblait tout le temps ? Il est probable que la raison soit un trépied de construction trop légère.

Le trépied est un composant du système de télescope souvent sous-estimé. S’il n’est pas suffisamment stable, même la meilleure monture ne peut pas fournir d’images sans flou de bougé. Un trépied correctement dimensionné améliore les performances du télescope et permet de prendre un plaisir plus grand à observer.

Le trépied n'est pas seulement important pour une observation au télescope, mais également pour l'observation avec des jumelles. L’observation à main levée se limite à un grossissement de 10x pour la plupart des personnes. L'utilisation d'un trépied stable permet de détecter plus de détails.

Pour les jumelles, un trépied photo suffit

Tout le monde connaît les trépieds photo, pratiquement aucun photographe, qu’il soit amateur ou professionnel, ne peut s’en passer. Les trépieds photo sont légers, faciles à transporter et ils tiennent même souvent dans le sac à dos. Pour observer avec les jumelles ou la longue-vue, un tel trépied convient parfaitement. Une tête inclinable ou à rotule, en tant que monture azimutale, vous permet d’ajuster toutes les cibles du ciel, en un tour de main.

Cette solution pragmatique ne convient malheureusement pas pour les télescopes, car le poids de l’optique et de la monture dépasse la capacité de charge des trépieds photo. Pour leur stabilité, les télescopes ont besoin de trépieds astronomiques. Ces trépieds sont plus stables mais également plus lourds et ne peuvent pratiquement pas être emportés dans le sac à dos ou sur le vélo. La plupart des fabricants proposent pour vos télescopes leurs propres trépieds, qui sont compatibles avec leur monture.

Ce que fait le trépied

Le trépied doit d’abord porter sa charge en sécurité, c’est-à-dire être stable. « Stable » signifie plus que « ne pas basculer » : outre la capacité de charge, l’amortissement des vibrations est déterminant. Les télescopes, avec leurs forts grossissements, rendent le plus petit tremblement impitoyablement visible. Après un choc par mégarde ou un fort coup de vent, il faut que les vibrations disparaissent rapidement, faute de quoi le plaisir pris à observer disparaît, sans parler de l’astrophotographie. Le trépied, la monture et l’optique doivent donc former entre eux un système apparié.

La plupart des trépieds comportent des jambes télescopiques. Vous pouvez ainsi faire varier la hauteur et compenser en même temps les inégalités du terrain. Enfin, le trépied doit être équilibré afin que la monture puisse remplir sa fonction. La hauteur d’utilisation prévue peut varier beaucoup, par exemple pour une lunette achromatique et pour un télescope Schmidt-Cassegrain. Là encore, il faut considérer l'ensemblele trépied/télescope.

Enfin, il faut que vous réfléchissiez au transport. Le trépied est-il facile à replier et à manipuler ? Est-ce que j’observe de chez moi ou est-ce que je me rends régulièrement sur le terrain pour trouver un ciel sombre ? Quelles sont les possibilités dont je dispose pour transporter mon télescope sur le site d’observation ? Avec quelle rapidité le trépied s’installe-t-il sur le site ?

Veillez aussi au sol : sur une terrasse en bois, aucun trépied ne vous apportera une image stable. Installez le télescope directement sur un sol stable et résistant, et veillez à sa parfaite stabilité. Certains trépieds comportent des pointes métalliques qui assurent un parfait contact avec le sol.

Cas particulier Dobson

Un cas particulier du trépied est la monture Dobson, qui tient son nom de l’inventeur John Dobson, astronome amateur américain et missionnaire. Sur le télescope Dobson, qui n’est au fond rien d’autre qu’un réflecteur Newton à monture azimutale, un berceau (Rockerbox) remplace le trépied et la monture. Le berceau, qui se déplace sur des paliers en Téflon, est stable au point que même les très gros télescopes peuvent être montés sans tremblement et sans vacillement. Le déplacement très fluide permet le suivi de la rotation de la Terre peut être effectué facilement à main levée.

Le fondement qui convient

Certains télescopes pour débutants ont des trépieds très « douteux » et l’on économise ici souvent sur les coûts. Mais le trépied est le fondement du télescope et, par là même, de vos séances d’observation. Faites attention à ce point et choisissez le cas échéant une variante de plus grande qualité.

Le marché propose un grand nombre de trépieds, pour toutes les applications. Il existe des trépieds de table, des trépieds de voyage, des trépieds en bois classiques, des trépieds en carbone extralégers et des trépieds en acier stables. Il est important de choisir le bon produit adapté à votre optique, votre monture et votre application. Dans notre showroom, vous pourrez vous faire une idée par vous-même et passer à la loupe différents types de trépieds. Si la distance vous empêche de venir, nos conseillers, qui sont eux-mêmes des observateurs actifs, vous aideront volontiers par téléphone ou par courriel.

Trépieds conseillés

Ces articles pourraient également vous intéresser :