Panier
vide

Gammes de produits :

Accessoires pour télescopes:

Oculaires:

Observation du soleil:

Coronado

À la fin des années quatre-vingt-dix, David Lunt, opticien génial, fonde le Coronado Technology Group à Tucson, en Arizona. Grâce à son entreprise, l’observation solaire est devenue abordable pour les astronomes amateurs. Le PST (Personal Solar Telescope) reste toujours légendaire. Grâce à cet instrument, l'observation de la chromosphère solaire dans le spectre H alpha (soit 656 nanomètres) s’est très répandue.

Pour répondre la forte demande de ses télescopes, David Lunt s’associe à Meade Instruments en 2004. Meade maintient avec succès la marque Coronado.

Le PST est toujours très apprécié, mais Coronado est aujourd’hui mieux connu pour ses télescopes solaires de la série SolarMax. Ce sont parmi les meilleurs télescopes H-alpha du marché et sont toujours abordables, dans l’esprit de David Lunt dedédé 2005.

Articles 1 - 9 sur 43
Trier par: Par page:
Articles 1 - 9 sur 43
Trier par: Par page:
Quelle: Sky&Telescope, Rick Fienberg

La photo montre David Lunt en 2001, devant son bureau à Tucson, Arizona. A sa mort, Sky & Telescope publie une courte biographie de David Lunt.

Ses télescopes H-alpha ont révolutionné l'observation solaire car ils étaient les premiers instruments abordables du genre. Le "H" de H-alpha est le symbole atomique de l'hydrogène. Les physiciens appellent H-alpha, un rayonnement lumineux spécifique, émis par les atomes d'hydrogène du soleil. La longueur d'onde de cette lumière est de 656 nanomètres, c'est-à-dire dans la gamme spectrale rouge.

Protubérance prise avec un SolarMax III de 90 mm

Une couche de l'atmosphère solaire, au-dessus de la photosphère, devient visible dans le spectre H-alpha. On l'appelle chromosphère, parce qu'elle apparaît sous la forme d'une frange rouge lors d'une éclipse totale.

La photosphère est la source de toute la lumière visible du soleil et peut être observée avec des télescopes classiques équipés de filtres. Même les lunettes pour éclipse solaire permettent de voir la photosphère.

Tandis que la photosphère présente plus ou moins de taches en fonction de l'activité solaire, il se passe toujours quelque chose dans la chromosphère sus-jacente : à la surface du soleil on peut voir des protubérances, beaucoup plus grandes que notre Terre. Elles s'étendent en filaments sombres, sur le disque solaire. Les éruptions solaires, sont de violentes radiations qui accompagnent les taches solaires sombres. Ce décor change de jour en jour, même en quelques heures. C'est le spectacle fascinant que nous offre l'observation solaire dans H-Alpha.

Coronado SolarMax III

Que
cherchez-vous ?

Fabricant

 
+ plus
12.12.2019
Monnaie
Service
Conseil
Contact
Universe2Go