Panier
vide
Accueil > Glossaire > Télescopes > Accessoires inclus > Système optique de redressement

Télescopes Accessoires inclus Système optique de redressement

Un télescope présente toujours un objet à l’envers. Cette loi de l’optique ne peut être compensée que par une optique de redressement. Les lentilles de redressement, renvois coudés à miroir ou prismes d’Amici vous assurent une image verticalement redressée. Les renvois coudés à miroir renvoient une image verticalement redressée mais inversée latéralement et les prismes d’Amici une image redressée verticalement et latéralement.

Si vous regardez le ciel dans une lunette ou un télescope Schmidt-Cassegrain, le porte-oculaire est dirigé vers le bas. Pour que vous n’ayez pas à vous contorsionner ou à vous agenouiller pendant l’observation, on utilise un renvoi coudé à miroir ou un prisme d’Amici. Résultat : un chemin optique dirigé à 90° vers le haut, assure une agréable vision.

Différence entre prisme et miroir

Le prisme a la forme d’un triangle, il rappelle un toit de maison. Celui-ci est positionné à 45° de sorte que ses faces soient opposées à la lumière. Lorsqu’un faisceau lumineux arrive sur une face, il est dévié à 90° et entre dans l’oculaire.

Un renvoi coudé à miroir fonctionne de façon similaire. Il n’est composé que d’un miroir orienté dans le boîtier à 45° exactement. Ainsi, le renvoi coudé et le renvoi coudé à miroir ont le même effet.

Aperçu des avantages et des inconvénients :

  • Le chemin optique dans le prisme est légèrement plus long
  • Les prismes de moindre valeur peuvent avoir tendance aux aberrations chromatiques
  • Il est important que les renvois coudés à miroir aient un haut degré de réflexion
25.10.2020
Nous proposons l'expedition mondiale
Monnaie
Service
Conseil
Contact
Universe2Go