Panier
vide

Home > Télescopes > Skywatcher > Skyliner > Télescope Dobson Skywatcher N 254/1200 Pyrex Skyliner Classic DOB

Télescope Dobson Skywatcher N 254/1200 Pyrex Skyliner Classic DOB

N° d'article : 5025
Fabricant : Skywatcher

Prix public : 629,00 €

Notre prix:
560,00 €

TVA incluse
Vous économisez : 69,00 €
Télescope Dobson Skywatcher N 254/1200 Pyrex Skyliner Classic DOB
Télescope Dobson Skywatcher N 254/1200 Pyrex Skyliner Classic DOB
Télescope Dobson Skywatcher N 254/1200 Pyrex Skyliner Classic DOB
Télescope Dobson Skywatcher N 254/1200 Pyrex Skyliner Classic DOB
Description du produit
Spécifications
Avis clients (3)
Accessoires recommandées

Description produit du fabricant :

Les télescopes de type Dobson, de conception simple et pourtant géniale, font partie des instruments les plus pratiques utilisés en astronomie. Ils sont constitués, pour l'essentiel, de deux éléments : Premièrement l'optique : en général, il s'agit d'un Newton à tube plein ou à structure tubulaire démontable. Deuxièmement, la monture à fourche posée au sol et dans laquelle on suspend le télescope. Vous pouvez tout de suite commencer vos observations sans avoir à installer et mettre en station une monture, ce qui est toujours un peu compliqué. L'idée de base du Dobson était le souhait de proposer une grande optique de télescope à peu de frais. Pari réussi ! Car en effet, depuis l'invention du télescope Dobson, il s'est créée une véritable communauté d'amateurs qui ne jurent que par cet instrument et sa simplicité fascinante – résumée dans le slogan "Grande performance – petit prix".

Enormément de lumière à un prix avantageux !

Les télescopes de type Dobson sont parmi les plus pratiques en astronomie. Leur construction est simple et pourtant, géniale. Pour l'essentiel, ils sont faits de deux parties. D'abord, l'optique, et ensuite la monture. Une monture en bois, qui repose sur le sol et sur laquelle l'instrument est fixé. Vous pouvez commencer vos observations immédiatement, l'installation et l'orientation de la monture ne sont pas compliquées.
Le principe à la base de la construction d'un Dobson est le suivant : Il s'agissait de proposer un télescope pourvu d'une grosse optique à petit prix. C'est ce qui a été fait. Depuis l'invention du Dobson, une véritable communauté de fans est née, fascinée par cet instrument et sa simplicité enfantine. Devise : De grandes performances à petit prix.

Le diamètre de ce Dobson est de 250 mm (10'') et sa distance focale, de 1200 mm. Le rapport focale/diamètre de 4.8, habituel sur les Dobsons, est ainsi atteint. Cette optique collecte beaucoup de lumière (1275x). Lorsque le ciel est parfaitement sombre, vous pourrez voir des étoiles de magnitude 14. Son ouverture de 250mm vous ouvre les portes des objets du ciel profond, ce qui pas possibles avec des instruments plus petits. L'araignée est très fine, la diffraction est ainsi maintenue à un très bas niveau. L'obstruction s'élève à 25% en raison du diamètre du miroir secondaire (environ 50 mm).

La monture en bois soutenant le télescope est d'une utilisation très facile. Le réglage de ce télescope aussi bien en azimut qu'en hauteur est d'une facilité enfantine, sans secousse et à l'aide d'une seule main. Le télescope se bouge à l'aide d'un support glissant et tournant. L'instrument reste stable quelle que soit sa position pour permettre de belles observations. Même lors de forts grossissements, l'observation reste un plaisir.
Le Tension Control System permet de régler facilement la fluidité du mouvement, plus dur ou plus léger, sur la caisse. On trouve ainsi toujours la résistance adaptée. Les mouvements de l'oculaire au coulant 50,8 sont fluides et il peut être réduit à 31,75 avec un adaptateur. Le chercheur de 9x50 mm réticulé permet de trouver facilement des objets même peu lumineux.

Les nouveaux miroirs paraboliques de la série DOBSON PX sont faits en Pyrex. La dilatation du miroir en Pyrex est nettement inférieure par exemple au verre BK7. La dilatation du BK7 est en effet plus du double de celle du Pyrex. Ce miroir ne se déforme pas beaucoup, c'est pourquoi il garde nettement mieux sa forme géométrique dans la phase de refroidissement qu'un miroir en verre BK7. Ainsi, il donne de meilleures images même pendant la phase de refroidissement. De plus, il est plus facile de donner une forme parabolique au Pyrex. Cependant, il ne refroidit pas plus vite que les miroirs en d'autres matières.

Des surfaces encore plus précises. Les miroirs atteignent au moins 75nm PTV ou mieux. Ainsi, la précision reconnue de lambda/8 est parfaitement atteinte.

Les télescopes Dobson ont un rapport de Strehl de 0,8 ou supérieur. Cette valeur en dit long sur les performances de cette optique. En théorie, lorsque 80% de la lumière s'assemble dans le disque d'Airy, on dit que l'optique atteint la limite de diffraction. La limite de diffraction signifie que le pouvoir séparateur d'un instrument n'est limité que par la diffraction de la lumière. Comme on ne peut atteindre 100%, on a fixé la limite de diffraction à 0,8. Ainsi, on a une bonne optique (les autres pertes ne sont pas prises en compte ici).

Le miroir de ce télescope est en pyrex. Ce type de verre se dilate beaucoup moins que le BK7 courant, par exemple. La dilatation de ce dernier est en effet plus du double par rapport au pyrex. Donc, le miroir ne se déforme pas beaucoup, ce qui veut dire que pendant la phase de refroidissement, il garde beaucoup mieux sa forme géométrique qu'un miroir en verre BK7. De ce fait, il présente aussi une meilleure qualité d'image dans cette phase de refroidissement. De plus, il est plus facile de donner au pyrex une forme parabolique. Cela dit, son refroidissement n'est pas plus rapide que celui d'un autre matériau de miroir. La précision du miroir est d'au moins 75 nm p.t.v., voire meilleure. La fameuse condition de précision Lambda/8 est donc largement remplie. Le rapport de Strehl de ce télescope est de 0,8 ou plus. Cette valeur est significative de la performance optique et donc de la qualité des surfaces. Lorsque 80% de la lumière est, en théorie, réunie dans les taches d'Airy du télescope, on dit que l'optique est limitée par diffraction. Cela signifie que la résolution du télescope n'est limitée que par la diffraction de la lumière. Comme la résolution ne peut pas atteindre 100%, on a fixé la limitation par la diffraction à 0,8 et on dispose donc d'une bonne optique (d'autres pertes dues au type de système ne sont pas prises en compte ici).

Le porte-oculaire en 50,8 mm, qui fonctionne tout en souplesse, est équipé d'une bague de réduction vers le format 31,75 mm. Le chercheur est doté d'un réticule fin et permet de trouver facilement même des objets peu lumineux.

La monture à fourche de Skywatcher est très facile à utiliser. Avec un léger mouvement des doigts, on peut faire bouger le télescope en azimut et hauteur, sans aucune difficulté et sans à-coups. Cette mobilité de l'instrument est assurée par des paliers à glissement et à pivotement. Le tube optique reste stable en toute position, garantissant une observation confortable. L'instrument accepte aussi les forts grossissements, sans que cela ne perturbe le plaisir de l'observation. Le système de contrôle de tension permet de régler très facilement le frottement et donc la fluidité plus ou moins grande du mouvement du tube optique dans la fourche. Ainsi, on obtient toujours la résistance voulue.

L'important ce n'est pas uniquement le télescope qu'on achète, mais également le vendeur chez qui on l'achète. Ce qui fait notre différence:

  • Notre service aprés-vente: notre service ne se limite pas à des conseils pour l'achat de votre télescope, mais s'étend également à l'installation et l'utilisation de celui-ci
  • un manuel de 80 pages pour débutant: L'ABC du télescope livré avec chaque télescope

L'avis de notre spécialiste :

Veuillez comparer: Un télescope similaire avec un rapport qualité/prix trè favorable se touve ici.

Les télescopes Dobson offrent beaucoup d'optique pour peu d'argent. En raison de la conception simple et d'une utilisation facile, ils sont plébicités par les débutants. Le suivi est manuel. Les instruments sont conçus pour l'observation visuelle. Grâce à l'ouverture relativement grande, vous arriverez avec cet instrument à définir les amas globulaires et reconnaître les structures de certaines nébuleuses. Avec les accessoires adéquats, la photographie de la Lune et du Soleil est malgré tout possible. Pour la photographie d'autres corps célestes ont une monture avec un suivi est nécessaire. La monture peut être équipée ultérieurement.

Pour une utilisation optimisée de l'instrument, nous vous proposons l'achat d'au moins 2 oculaires supplémentaires 5mm et 14,5mm de distance focale ainsi que Lentille de Barlow.

Le filtre Filtre UHC est un complément très utile. Le télescope dispose également d'un dispositif de mise au point Crayford 2" monté sur roulement et sans jeu. C'est idéal pour une mise au point précise, sans shifting.

(Bernd Gährken)

Accessoires recommandés :

 
Informations sur accessoires
22.09.2017
Nous proposons l'expedition mondiale
Monnaie
Service
Conseil
Contact
Universe2Go