Panier
vide

Home > Accessoires pour télescopes > Viseurs binoculaires > Instruments > Baader > Tête binoculaire Baader MaxBright II

Tête binoculaire Baader MaxBright II

N° d'article : 66101
Fabricant : Baader

467,00 $

TVA incluse
Tête binoculaire Baader MaxBright II
Tête binoculaire Baader MaxBright II
Tête binoculaire Baader MaxBright II
Description du produit
Spécifications
Avis clients
Accessoires recommandées

Description du produit :

Attention, cette description de produit a été traduite par ordinateur. Pour plus d'informations, veuillez contacter notre Service Clients qui pourra vous répondre en français..

L'approche binoculaire MaxBright® II comble le fossé entre les modèles d'entrée de gamme abordables et le Großfeldbino Mark V haut de gamme de Baader.

  • Prismes de 27 mm avec passage libre de 26 / 25,5 mm, éclairant tous les oculaires de 1,25 "- jusqu'à 35 mm de distance focale
  • Pinces oculaires ClickLock® ergonomiques avec compensation dioptrique
  • Le filetage de connexion T2 (M 42 x 0,75) et la micro baïonnette ZEISS permettent la connexion la plus courte à (presque) tous les systèmes de télescopes existants.

Un étui rembourré est également inclus.

L'approche binoculaire MaxBright® II se distingue dans de nombreux détails par des modèles moins chers:

  • Le boîtier, qui abrite les prismes de 27 mm , est fabriqué à partir des jumelles grand champ selon les dessins de construction originaux de Carl ZEISS. Le revêtement en cuir antidérapant offre une adhérence supplémentaire lorsque vous tenez les jumelles avec des oculaires lourds dans la main.
  • Côté oculaire, les nouvelles pinces à oculaire Clicklock® à centrage automatique avec réglage dioptrique sont immédiatement visibles. Grâce aux porte-oculaires en acier inoxydable, ils offrent une stabilité maximale. Les pinces de haute qualité sont la dernière partie du système optique à collimation précise, conçu pour les grossissements les plus élevés.
  • Dans le Maxbright® II, toutes les surfaces optiques sont anti-reflets multicouches à 7 couches. Les chaises à prisme (supports) correspondent désormais à la construction des jumelles Mark V à grand champ. L'ouverture libre est de 26 mm côté télescope et de 25,5 mm côté oculaire, ce qui illumine même nos oculaires eudioscopiques 35 mm sans vignettage.
  • Côté télescope, un écrou-raccord T2 ou une bague avec une micro-baïonnette ZEISS d'origine sont disponibles - les deux options de connexion sont incluses dans la livraison et permettent une construction courte pour tous les filetages courants. Comparé aux réceptacles installés de façon permanente, cela économise efficacement beaucoup de longueur totale.

Pour une utilisation sur un réfracteur ou Schmidt-Cassegrain , nous recommandons ou afin d'obtenir la longueur optique la plus courte possible.

Le MaxBright® II est compatible avec tous les correcteurs de chemin de verre Baader® . Ces systèmes de lentilles de correction déplacent la mise au point vers l'extérieur, de sorte que, malgré la mise au point arrière d'environ 11 cm des jumelles, vous pouvez toujours vous concentrer. Ils compensent également l'erreur de couleur qui serait autrement introduite par les prismes des télescopes entre f / 4 et f / 7. Les correcteurs de trajectoire en verre® ne sont pas de simples lentilles Barlow, même s'ils leur ressemblent. Pour cette raison, le nom Glaswegkorrektor® est également protégé par le droit des marques.

Pour sélectionner le Glaswegkorrektor®, vous devez connaître la mise au point arrière de votre télescope; Vous trouverez des instructions pour déterminer la mise au point arrière dans le mode d'emploi des jumelles Maxbright® II.

  • Pour les télescopes à miroir newtonien, nous recommandons le grand ou le.
  • Pour Schmidt-Cassegrains ou réfracteurs, nous recommandons le ou ou. Le 1.25x Glaswegkorrektor® sur les réfracteurs sert principalement à éliminer une erreur de couleur qui serait autrement visible à travers le long chemin de verre des prismes binoculaires.
  • Un Glaswegkorrektor® n'est pas absolument nécessaire pour le Schmidt-Cassegrain avec f / 10 . C'est une option plus intéressante, en particulier pour les grossissements plus faibles et les champs de vision plus grands: elle raccourcit le rapport d'ouverture à environ f / 5,9, ce qui permet une image plus lumineuse et un champ d'image plus grand. C'est ainsi qu'un C8 devient presque un télescope à champ large - avec une vue confortable à deux yeux!

En savoir plus sur les approches binoculaires: Avec la vision borgne, vous n'utilisez votre cerveau qu'à une fraction de sa «capacité de calcul». En effet, il y a un "circuit d'urgence" dans le cerveau pour que les informations d'image obtenues avec un œil puissent être distribuées aux deux hémisphères du cerveau, cependant, le cerveau n'a aucun moyen d'interpréter correctement les "erreurs d'image" et surtout le "bruit nerveux", qui se produit inévitablement pendant le transport d'énergie se produit - tout comme une image CCD!

Tout comme vous, en tant que propriétaire d'une caméra CCD ou d'une webcam, superposez plusieurs images sur le moniteur, c'est-à-dire "traitez" des images, le cerveau peut également superposer les différentes informations des deux yeux lors de la visualisation avec les deux yeux et de cette façon - en millisecondes à chaque fois - toutes les parties manquantes calculer qui ne représentent pas un élément d'image efficace.

Il n'est donc pas étonnant que vous ayez à prendre quelques minutes pour faire une pause, ce que votre cerveau exige, car il est simplement surchargé par l'aspect extrêmement concentré. Le problème n'existe pas avec la vision binoculaire! Vous regardez aussi longtemps que vous le souhaitez et restez détendu. Même avec une vue sévèrement limitée dans un œil, la tension plus faible entraîne un énorme gain de qualité d'observation.

On entend souvent la critique selon laquelle l'utilisation d'une approche binoculaire diviserait la lumière en deux canaux visuels et que seulement 50% de l'intensité lumineuse arrive dans chaque œil. Avec cet argument, de nombreuses personnes sont empêchées de tester par elles-mêmes l'effet d'une vision binoculaire révolutionnaire. Mais ce qui est oublié, c'est que 50% de lumière arrive dans chaque œil et qu'en fin de compte la même énergie "dans le cerveau" (- plus précisément - à l'arrière de la tête) est réunie.

Donc, ce que vous voyez n'est en aucun cas 50% plus sombre que ce que l'on prétend. Le vrai gain n'est visible que par quelqu'un qui l'a essayé par lui-même et qui s'est familiarisé avec ce type de vision pendant quelques minutes. En fin de compte, l'image ne semble pas plus sombre, mais plus détaillée, sans effort et belle.

Valises de transport
Exemple d'utilisation 1
Exemple d'utilisation 2

Accessoires recommandés :

 
Informations sur accessoires
27.05.2020
Nous proposons l'expedition mondiale
Monnaie
Service
Conseil
Contact
Universe2Go