Panier
vide
Plus de sujets dans "Types Différentes de Télescopes" ...

Réflecteur Newton

Le réflecteur Newton est le télescope à miroirs classique. Le principe est simple, mais ingénieux. Isaac Newton a développé ce télescope en 1668. En fait Newton a seulement fait évoluer le télescope, que le physicien Zucchi avait construit en 1616 avec le principe des miroirs. L'idée de Newton était d'installer un miroir de déviation plan (miroir secondaire) dans le tube. Imaginez un instant : un télescope qui a été conçu et amélioré en 1668, fait encore partie des télescopes amateurs les plus populaires et les plus vendus, à l'ère des smartphones et iPads.

Assemblage du télescope Newton

La lumière pénètre de l'extérieur dans le tube. A l'extrémité inférieure se trouve un miroir principal qui a une forme sphérique ou parabolique. Le miroir renvoi la lumière. Afin que le foyer du miroir ne se situe pas devant l'ouverture du tube (et que lors de l'observation vous obstruiez l'ouverture), un miroir secondaire est placé dans la partie avant. C'est un miroir plan qui dévie le faisceau de 90 ° et le réfléchit latéralement. A cet endroit se trouve le système de mise au point, dans lequel vous pouvez insérer un oculaire pour l'observation. Pour faire la mise au point, il suffit de tourner la bague de mise au point sur le porte-oculaire, un peu vers l'intérieur ou vers l'extérieur.

Les avantages

Par opposition à un télescope à lentilles, un réflecteur ne possède pas de lentilles. Ainsi, il ne peut pas y avoir de frange de couleur autour des objets lumineux dans un réflecteur Newton. Mais ce n'est pas le seul critère pour obtenir une bonne image. Tout aussi importants sont la qualité et la réflectivité des miroirs, qui peuvent être très différentes selon le télescope. Pour cela, il est important de faire confiance aux marques connues.

Le rapport focal d'un télescope est la relation entre l'ouverture de l'objectif et la distance focale. Un télescope 100/1000 mm a un rapport focal de f/10. Cela signifie que la distance focale est 10 fois plus grande que l'ouverture.

Le rapport focal des réflecteurs Newton peut être relativement variable. Alors que l'on privilégie plutôt un petit rapport pour les réfracteurs (par exemple f/10 – aberration chromatique réduite), vous pouvez en toute confiance choisir de grands rapports jusqu'à 1:4 avec une optique de Newton. Le télescope devient ainsi photographiquement très lumineux et dispose d'une distance focale relativement courte.

Un avantage majeur du télescope Newton est son prix abordable. Par rapport aux lunettes et autres télescopes, comme le Schmidt-Cassegrain, un télescope Newton est tout simplement imbattable au niveau du prix. Pour un petit prix, vous obtenez une puissance optique pour laquelle vous devez dépenser beaucoup plus avec la plupart des autres télescopes.

Les inconvénients

Le télescope Newton à un inconvénient majeur par rapport aux réfracteurs est l'obstruction de la lumière incidente. En fonction de la taille du miroir secondaire la quantité de lumière perçue par l'œil est plus faible que celle qui pénètre dans le tube. C'est obstruction. Un réfracteur, n'a pas de composant sur le chemin du faisceau et donc aucune obstruction. Ainsi, une lunette de la même ouverture fournira plus de lumière et plus de contraste qu'un réflecteur.
Cependant, une lunette de la même ouverture est pour la plupart des astronomes amateurs trop onéreux ou ne sont pas disponibles dans certaines ouvertures dans la production en série.

Ci-après, un bref exemple d'obstruction :
Un télescope de Newton de 200 mm a un miroir secondaire d'un diamètre de 50 mm. Cela représente une obstruction de 25%. Un réflecteur newtonien de 200 mm avec un miroir secondaire de 50 mm aurait une ouverture théorique de 193mm. Cependant, cela correspondrait plutôt à la performance de contraste d'un télescope non obstrué d'une ouverture de 150 mm.

Télescope de Newton de type catadioptrique

Il existe aussi des télescopes de Newton qui n'ont pas la conception "classique", mais dispose en plus d'une lentille ou d'une lame correctrice. Ces instruments sont appelés télescopes de Newton catadioptriques.

Sur le télescope Schmid-Newton une lame de correction (dénommée lame de Schmidt) est montée en face de l'ouverture du télescope. Cette lame constitue un système fermé et par conséquent l'air dans le tube ne se renouvelle pas et sa température n'évolue pas rapidement. Un autre avantage : Cette lame corrige les aberrations résultant du miroir primaire. Le miroir secondaire est monté derrière la lame Schmidt, sa fixation ne gêne pas.

Mais il existe d'autres télescopes de Newton catadioptriques qui n'ont pas la lame de Schmid. On les trouve principalement dans le bas de gamme et une lentille de Barlow (ou un objectif similaire) est incorporée dans la trajectoire du faisceau pour augmenter la focale. Ainsi la longueur globale de l'instrument reste faible et la distance focale sera relativement grande.

Une lentille de Barlow est un élément qui a une lentille négative, elle sert toujours à augmenter la distance focale. L'inconvénient de ces télescopes est que la lentille Barlow peut affecter la qualité de l'image. Mais le plus grand inconvénient de ces systèmes est leur ajustement, relativement délicat. En effet, pour ajuster un télescope newtonien vous devez régler le miroir primaire et le miroir secondaire, c'est simple si les miroirs sont de taille raisonnable, ce n'est pas la conception de ces télescopes, d'où la difficulté. Etant donné que ces télescopes sont souvent utilisés par les débutants, il leur est très difficile d'effectuer cet ajustement. Cependant, certains télescopes ont l'avantage d'avoir une lentille de Barlow démontable, facilitant l'opération.
Sur la base de ces faits, nous recommandons aux débutants un télescope de Newton classique, sans lentille intégrée.

 

Exemple de télescope de Newton catadioptrique

 

Page suivante -->

Newton
17.06.2019
Nous proposons l'expedition mondiale
Monnaie
Service
Conseil
Contact
Universe2Go