Panier
vide

Archive pour septembre 2019

Astrographes RASA de Celestron : des télescopes pour l’astrophotographie

23.09.2019, Stefan Taube

Les télescopes de la série RASA ont été développés spécifiquement et exclusivement pour l’astrophotographie. Ils disposent d’un rapport d’ouverture très rapide, f/2, et ils prennent ainsi des photos vingt fois plus vite que ne le fait une optique de type Schmidt-Cassegrain d’un rapport f/10 ! Ceci supprime le contrôle du suivi et moins d’exigences sont généralement imposées à la monture !

Le modèle RASA 1100, avec son ouverture de 279 millimètres, est sur le marché depuis longtemps déjà, et Celestron propose désormais également, avec le RASA 800, une variante plus petite, avec un miroir de 203 millimètres de diamètre.

Celestron Astrograph S 203/400 RASA 800

Astrographe S 203/400 RASA 800 de Celestron

Avec le RASA 800, ce système optique est également abordable pour les petits budgets, d’autant qu’une monture plus petite peut également être utilisée. La photo ci-dessus présente le RASA 800 avec la monture AVX. Cet astrographe a été optimisé pour les astro-caméras d’une diagonale de 22 millimètres. Si l’on souhaite photographier avec un DSLR (reflex numérique), il faut utiliser le RASA 1100, plus grand.

RASA est l’acronyme du développeur : Rowe-Ackermann-Schmidt-Astrograph. Cet acronyme désigne en fait l’optique de type Schmidt-Cassegrain faisant partie des fabrications régulières de Celestron, c’est-à-dire un miroir principal sphérique avec une lame de correction inventée par Bernhard Schmidt (lame de Schmidt). Plutôt que de diriger le faisceau lumineux vers le foyer Cassegrain à l’extrémité du télescope avec le miroir secondaire, on l’oriente vers le capteur de la caméra dans le foyer primaire. À cet égard, une optique de correction composée de quatre lentilles réalisées dans des verres d’une très grande qualité, assure un éclairage optimal.

Die RASA-Optik von Celestron

L’optique RASA de Celestron

Comme le nom Astrographe l’indique, les télescopes RASA sont conçus exclusivement pour la photographie. Il n’est donc pas possible d’utiliser un oculaire. Mais si, dans votre hobby, l’astronomie, l’astrophotographie l’emporte, vous ne verrez pas là un inconvénient mais vous saurez rapidement apprécier les avantages des optiques RASA !

Télescopes et accessoires haut de gamme en offre spéciale !

20.09.2019, Stefan Taube

Notre offre pour astronomes expérimentés, observatoires en associations et établissements de formation : plus de dix télescopes, caméras et autres produits tirés de notre assortiment d’articles de grande qualité, à des prix particulièrement attrayants !

Télescopes Schmidt-Cassegrain de Celestron

Celestron CGX-L 1100

CGX-L 1100 de Celestron

  • Télescope Schmidt-Cassegrain SC 279/2800 CGX-L 1100 GoTo de Celestron pour 5 690,00 euros seulement. Vous économisez 1 205,00 euros ! D’abord la meilleure offre : avec ce télescope, vous recevrez une optique de 11 pouces compacte malgré sa taille, sur la plus moderne et la plus grande monture actuellement proposée par Celestron. Dans cette combinaison, le système reste transportable pour pratiquement tous les domaines d’application.
  • Télescope Schmidt-Cassegrain SC 203/2032 CGX 800 GoTo de Celestron pour     3 045,00 euros seulement. Vous économisez 650,00 euros ! Ce télescope n’a rien à envier à son grand frère présenté ci-dessus. Il est tout aussi moderne et polyvalent,  mais il a une ouverture plus petite. En revanche, il se transporte encore mieux et il coûte moins cher !

 Télescopes Ritchey-Chrétien d’Omegon

Omegon Ritchey-Chretien Pro RC 355/2845 Truss OTA

Ritchey-Chrétien Pro RC 355/2845 d’Omegon

Ces télescopes RC, avec leur tube en treillis en carbone léger d’une grande stabilité thermique, sont parfaits pour l’astrophotographie et, en particulier, pour les observatoires. Les télescopes Ritchey-Chrétien combinent une grande optique à miroirs avec une image pratiquement parfaite. Deux miroirs hyperboliques assurent un grand champ de vision, parfaitement éclairé et sans coma, dans un design compact. Résultat : des étoiles parfaites jusqu’au bord.

Nous vous proposons ces modèles dans différents diamètres de miroirs, à un prix particulièrement avantageux :

Optique Riccardi-Honders d’Officina Stellare

Officina Stellare RH

RH 200/600 AT f/3 d’Officina Stellare

  • Riccardi-Honders RH 200/600 AT f/3 OTA d’Officina Stellare pour 6 600,00 euros seulement. Vous économisez 1 430,00 euros ! Le design très court du télescope RH fournit une optique corrigée, avec un rapport d’ouverture très rapide, f/3. Cette très courte longueur se traduit, en liaison avec le tube en carbone léger, par une charge relativement faible de la monture : un télescope de rêve pour tous les astrophotographes mobiles, qui ne doit désormais plus rester à l’état de rêve !

Autres optiques et accessoires à un prix spécial !

Merci d’examiner également nos autres offres spéciales. Un clic sur le lien vous permet d’entrer dans la boutique où vous trouverez d’autres indications relatives aux produits :

Toutes ces offres ne sont valables que dans la limite des stocks ! Profitez-en dès maintenant !

125e anniversaire de Kowa : longue-vue TSN-883 Prominar Black Edition (Édition Noire)

18.09.2019, Betty Lux

À l’occasion de son 125e anniversaire, Kowa présente une nouvelle longue-vue en édition strictement limitée : la TSN-883 Prominar Black Edition. Célébrez cet anniversaire avec nous et prenez votre part dans l’histoire de l’optique destinée au sport !

Kowa TSN-883 Prominar Black Edition

Les longues-vues TSN sont les classiques du fabricant aux racines japonaises spécialisé, entre autres, dans les dispositifs optiques destinés au sport. C’est en 1894 déjà que Kowa posa les fondements de son expertise dans les domaines scientifiques les plus différents, parmi lesquels la pharmacie, la construction mécanique, la mise en œuvre des textiles et, bien sûr, l’industrie opto-électronique. Tous les produits Prominar reprennent tous les aspects de cette expertise, avec un confort d’utilisation optimal et une qualité optique au plus haut niveau.

Kowa 1894 – 2019

La particularité de cette longue-vue Kowa TSN-883 Prominar Black Edition, est déjà précisée dans son nom, son élégante couleur noire venant remplacer cet apprêt vert dans lequel les longues-vues se présentent d’ordinaire. À part cette couleur exceptionnelle, ses caractéristiques intérieures sont exactement les mêmes que celles de la longue-vue Kowa TSN-883. Cette longue-vue vous est fournie avec le kit longue-vue constitué d’un oculaire zoom grand angle et d’un étui en néoprène pratique. Le tout dans un élégant conditionnement, dont il serait bon que vous ne tardiez pas à faire l’acquisition.

Attention : cette édition spéciale est limitée à 500 pièces pour le marché mondial, dont 250 pièces seulement pour l’Europe !

Infographique : Astrohighlights d’automne 2019

03.09.2019, Marcus Schenk

Au cours des trois prochains mois, de septembre à novembre, il y aura de nouveau quelques belles observations que nous ne devrons pas laisser passer. Un événement particulier se profile à l’horizon : le très rare transit de mercure devant le soleil. Mais il y aura également d’autres petits événements qui pourront être observés.

Le nouvel Infographique Astronomique « Astrohighlights d’automne 2019 » vous propose une vue d’ensemble graphique rapide. Il vous permet de vous tenir au courant et de savoir ce qui se passe dans le ciel.

Dans la suite de ce texte, vous trouverez quelques détails concernant les différents événements.

Septembre :

01/09 Alpha-Aurigides

Les alpha-Aurigides sont une pluie de météores rapides se déplaçant à une vitesse de 65 km/s dont l’origine remonte à la comète C/1911 Kiess. À  leur maximum, le 1er septembre, environ six météores à l’heure seront visibles. Le radiant, c’est-à-dire le lieu d’où les météores semblent venir, se situe dans la constellation du Cocher, au-dessous de l’étoile Capella.

06/09 La Lune rencontre Jupiter

À une distance d’à peine 5°, la Lune se rapprochera de Jupiter au cours de cette nuit. Dès le crépuscule, nous verrons la Lune et Jupiter sous la forme d’objets lumineux très proches l’un de l’autre.

08/09 La Lune rencontre Saturne

Si l’on pouvait la voir à proximité de Jupiter, il y a deux jours, la Lune rendra aujourd’hui visite à l’anneau planétaire Saturne. Ces deux corps célestes se rapprocheront à une distance de 1,5°.

09/09 Baie des arcs-en-ciel sur la Lune

Ce soir, nous pourrons voir la Baie des arcs-en-ciel sur la Lune. Il s’agit là d’un événement tout à fait rare, que l’on ne peut voir que lors d’une phase de lune de 83 %. Nous découvrirons alors notamment, juste au-delà du terminateur, du côté sombre, un demi-cercle fermé fait d’une lumière « dorée ». La raison en est la suivante : nous voyons la Mare Imbrium (mer des Pluies) et le cratère Sinus Iridum, qui est entouré par le massif du Jura (Montes Jura). Tandis que le cratère se trouve encore dans l’ombre, le soleil se lève déjà aux sommets du massif et nous voyons la célèbre anse.

10/09 Neptune en opposition

Neptune est l’une des géantes gazeuses extérieures de notre système solaire.  À une distance de 4,5 milliards de kilomètres, elle fait le tour du soleil en 165 ans. Sa lumière met 4 heures et 10 minutes pour atteindre la Terre. Pendant son opposition, elle se voit particulièrement bien dans le Verseau. À 1 heure, elle atteint son point le plus haut, à 36° environ au-dessus de l’horizon.

20/09 La Lune rencontre Aldébaran

Dans la nuit du 20/09, la Lune décroissante et éclairée à 72 % rencontrera Aldébaran, l’étoile principale du Taureau. Aldébaran est une géante rouge, une étoile qui a atteint la dernière phase de sa vie. Elle est 150 fois plus brillante que le soleil et elle a une taille telle qu’elle engloberait Mercure si on la mettait à la place du soleil.

Octobre

03/10 La Lune rencontre Jupiter

Ce soir, un spectacle particulièrement joli nous attend : la Lune rejoindra la lumineuse Jupiter. L’expressive constellation vaut le coup d’une observation, en particulier au premier crépuscule du soir.

05/10 La Lune rencontre Saturne

En début de soirée, en Sagittaire et directement au-dessus de l’horizon, vous verrez aujourd’hui une conjonction de Saturne et de la Lune.

09/10 Draconides d’octobre

Provenant de la constellation du Dragon, des étoiles filantes sembleront tomber autour du 9 octobre : nous verrons la pluie de météores des Draconides. Lorsqu’ils traversent le ciel, c’est un fascinant spectacle, même pour les novices en astronomie. Le radiant se situe à proximité de l’étoile Draconis. Le Dragon fait partie d’une constellation circumpolaire, ce qui fait que le radiant se situe à hauteur optimalement visible le soir.

12/10 Amphitrite en opposition

Dans la mythologie grecque, Amphitrite est une déesse de la mer et elle est l’épouse de Poséidon. Dans le ciel, Amphitrite est toutefois un astéroïde de la ceinture principale d’astéroïdes, qui se trouve maintenant en opposition. 211 millions de kilomètres le séparent désormais de la terre. Il se tient actuellement dans les Poissons, au-dessous de la constellation d’Andromède.

17/10 La Lune rencontre les Hyades

Les Hyades, qui ont 600 millions d’années, sont un amas d’étoiles ouvert formant, avec ses étoiles très lumineuses, une structure caractéristique en V. La Lune rendra visite à cet amas cette nuit. Par ailleurs : l’étoile Aldébaran ne fait pas partie des Hyades.

20/10 Mercure à sa plus grande élongation est

Mercure se trouve à un angle d’élongation maximum de 24° mais, dans le ciel du soir, nous ne la voyons pas.

21/10

Les Orionides sont une petite pluie d’étoiles filantes, avec environ 20 météores par heure. Le radiant se situe dans la constellation Orion, près de l’étoile Bételgeuse. Vous pourrez observer les étoiles filantes pendant tout le mois, mais le maximum se situera entre le 20 et le 21 octobre.

23/10 La Lune rencontre Regulus

Le 23, l’étroit croissant se trouvera à environ 10 degrés de distance de Regulus, l’étoile principale du Lion.

28/10 Uranus en opposition

L’occasion revient aujourd’hui de jeter un regard sur la lointaine Uranus : on pourra la voir toute la nuit, pendant son opposition. Avec une luminosité de 5,6 mag, vous pourrez déjà l’apercevoir dans vos jumelles, mais vous ne pourrez l’identifier en tant que planète que dans votre télescope. Vous la trouverez dans la constellation du Bélier : pour votre recherche, tracez une ligne entre l’étoile lumineuse β Ari (Beta Arietis) et l’étoile faible ξ1 Cet dans la Baleine, de 4,3 mag seulement. Au début du dernier tiers de la distance par rapport à ξ1 Cet, vous trouverez la planète.

31/10 La Lune rencontre Jupiter

Ce soir, nous verrons un croissant étroit et éclairé à 15% seulement, directement à côté de Jupiter.

Novembre

02/11 La Lune rencontre Saturne et Jupiter

Ce soir, nous verrons une jolie constellation de la Lune, de Saturne et de Jupiter à l’horizon sud-ouest.

06/11 Taurides

Les Taurides sont une pluie de météores en deux parties, dont 10 météores à l’heure seulement sont à escompter. Ce qui est beaucoup plus intéressant ici, c’est que quelques boules de feu lumineuses pourront surgir.

11/11 Transit de mercure

Ceci ne se produit que tous les 13 ans : Mercure traversera le disque solaire et nous pourrons suivre ce transit en direct dans notre télescope. Début du transit 13:35 HEC, 2e contact 13:37 HEC, milieu 16:19 HEC, 3e contact 19:02 HEC, fin 19:04 HEC. Nous ne pourrons malheureusement observer que la moitié du transit, le soleil disparaissant plus tôt sous l’horizon. Attention ! Pour observer le transit, placez dans tous les cas un filtre solaire approprié devant l’objectif ! N’observez jamais sans ce filtre ! Une observation sans filtre solaire spécial est dangereuse et aurait pour conséquence de graves lésions de la rétine. Demandez-nous conseil.

14/11 Astéroïde Vesta en opposition

L’astéroïde Vesta fait partie de la ceinture principale d’astéroïdes et il est l’un des premiers corps de ce type ayant été découverts. Avec un diamètre de 516 kilomètres, Vesta fait, après Pallas, partie des plus grands astéroïdes. Le 14/11, Vesta atteindra une luminosité de 6,5 mag : vous pourrez ainsi le trouver et l’observer avec n’importe quel télescope. Il se trouve actuellement dans la constellation de la Baleine. Vous pourrez le trouver d’une façon relativement facile en prolongeant une ligne de ο Tau (dans le Taureau) d’environ 2 degrés dans le sens ouest. Il est judicieux d’utiliser une carte du ciel.

17/11 Léonides

Le 17/11, les Léonides atteindront leur maximum.  À côté des Perséides, les Léonides font partie des essaims d’étoiles filantes les plus célèbres. Il y a eu des années où ces météores tombaient comme des gouttes de pluie du ciel. Cela se produit en général tous les 33 ans, lorsque la Terre entre en collision avec le nuage des Léonides.

Dans les années normales, la chute maximale ne dépasse pas 20 météores par heure. Le taux de chute sera un peu inférieur cette année, il est estimé à 15 météores par heure.

24/11 Jupiter rencontre Vénus et La Lune rencontre Mars

Dans les derniers jours de novembre, il y aura en même temps deux constellations entre la Lune et Mars et Jupiter et Vénus.

Tôt le matin du 24 novembre, nous verrons un très fin croissant de Lune, la planète Mars et, un peu plus bas, la planète Mercure. Puis, le soir suivant, tout au début du crépuscule, c’est un joli spectacle de Jupiter et de Vénus qui s’offrira à nous.

28/11 Plus grande élongation ouest de Mercure

Mercure atteindra la meilleure visibilité matinale de toute l’année à partir du 28 novembre, à sa plus grande élongation ouest, et il aura alors une distance angulaire, par rapport au soleil, de 20 degrés. Dans le télescope, Mercure apparaîtra alors à demi-éclairé.

Jumelles Spectator Sport de Bushnell dans le nouveau Trekking-Magazin

02.09.2019, Betty Lux

Dans l’édition de juin du Trekking-Magazin (magazine allemand), les amateurs d’activités outdoor trouveront leur bonheur. Le Marktcheck (l’équivalent de 50 millions de Consommateurs) présente des jumelles de différentes marques et catégories de prix, parmi lesquelles les jumelles Spectator Sport 8×25 de Bushnell.

La fascination de la nature vue dans tous ses détails

Qu’est-ce qui est important lorsque l’on fait l’achat de jumelles spécifiquement pour les randonnées, les voyages et les activités outdoor ? La réponse est simple : il faut que les jumelles soient légères. Lors d’une excursion de plusieurs heures, personne ne souhaite porter des jumelles lourdes autour du cou. Avec leurs tout juste 304 grammes (!), les jumelles Spectator Sport Permafocus 8×25 de Bushnell sont de véritables poids plume ! Quiconque en conclut que la qualité en souffre se trompe : comme à son habitude, Bushnell a, là encore, intégré à ces jumelles les toutes dernières innovations. Font partie de ces innovations les surfaces des lentilles traitées multi-couches, de la même façon que le remplissage d’azote qui protège contre la buée en cas de différences de température. Il n’est pas rare que ces différences de température se produisent lorsque l’on fait du trekking en montagne. Les randonneurs expérimentés le savent. Cerise sur le gâteau : le Permafocus (mise au point préréglée) intégré rend superflue la nécessité de procéder sans cesse à la mise au point, ceci pour que vous puissiez immédiatement profiter de chacun des précieux moments de votre excursion.

Jumelles Spectator Sport 8×25 Permafocus de Bushnell

Les jumelles Spectator Sport de Bushnell avec Permafocus existent également dans d’autres grossissements et d’autres diamètres de lentilles frontales. Vous trouverez ici toutes les jumelles que nous conseillons pour le voyage ou pour la randonnée. Saisissez les avantages de notre large assortiment, avec nos nombreux appareils en stock. Vous y trouverez vos nouvelles jumelles de trekking.

20.10.2019
Nous proposons l'expedition mondiale
Monnaie
Service
Conseil
Contact
Universe2Go